Au 1 de la rue Islandi väljak, au cœur de la capitale Tallinn, l’agitation est maximale. Dans le hall d’entrée du Ministère estonien des affaires étrangères, un groupe de diplomates américains est là pour préparer la visite, mardi 8 mars, du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken. A l’étage, la réunion de crise quotidienne va commencer peu après notre interview avec Jonatan Vseviov, secrétaire général du Ministère, l’équivalent de vice-ministre des Affaires étrangères.