Un homme «cash» et courageux pour les uns, qui pousse les Vingt-Sept à s’unir. Trop faible pour d’autres qui le voudraient plus féroce face à la Russie ou la Chine. Chargé des affaires étrangères et de la politique de sécurité de l’UE, Josep Borrell est de ces personnages qui déclenchent autant l’admiration que l’irritation.