Rien ne va plus pour le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane. Quatre jours après que les Etats-Unis ont publié un rapport déclassifié de la CIA confirmant son rôle dans l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, en octobre 2018, l’organisation Reporters sans frontières (RSF) a déposé une plainte contre lui pour une série de crimes, dont crimes contre l’humanité.

Lire aussi: Agnès Callamard: «Le gouvernement américain doit sanctionner Mohammed ben Salmane»