Mouammar Kadhafi, qui n’a plus été vu en public depuis la prise de Tripoli par les insurgés libyens, appelle jeudi ses partisans à poursuivre le combat. Il promet une longue lutte qui «embrasera la Libye».

Dans une déclaration diffusée sous forme écrite par la chaîne syrienne Arraï, l’ex-dirigeant libyen assure que les tribus qui lui sont restées fidèles à Syrte, sur la côte méditerranéenne, et à Bani Walid, à l’intérieur des terres, sont armées et qu’elles ne seront pas défaites.

Affirmant que les forces du conseil intérimaire désormais au pouvoir en Libye sont divisées, il demande à ses partisans de continuer à se battre même s’ils ne peuvent pas entendre sa voix.

«Nous ne nous rendrons pas, nous ne sommes pas des femmes. Nous continuerons à nous battre», dit-il dans cette déclaration. La chaîne Arraï précise qu’elle diffusera plus tard un message audio de Kadhafi.

Jeudi, le vice-président du Conseil national de transition (CNT), l’organe politique de la rébellion libyenne, Abdel Hafiz Ghoga, a déclaré que Mouammar Kadhafi pourrait se trouver à Bani Walid, mais que ces informations n’ont pas été confirmées. Les rebelles ont également cité Syrte parmi les possibles refuges de l’ex-leader.