Elle avait déjà brisé un plafond de verre dans son propre pays, devenant la première femme à la tête de la diplomatie sud-coréenne. Kang Kyung-wha, 66 ans, aspire désormais à devenir la première femme à diriger l’Organisation internationale du travail (OIT) qui a célébré un siècle d’existence en 2019. Elle nous reçoit à la Mission de la République de Corée, au cœur du parc de l’Ariana à Genève.