Elle a 43 ans, est la maman d’une petite Soleil qu’elle a adoptée avec sa femme, Suzanne Malveaux, journaliste à CNN, et a rejoint l’équipe de Joe Biden en mai, comme conseillère politique. Elle est désormais, depuis août, la directrice de campagne de Kamala Harris, colistière du candidat démocrate. Karine Jean-Pierre est aussi la francophone de l’équipe Biden. Née à Fort-de-France, en Martinique, de parents d’origine haïtienne qui ont fui la dictature Duvalier, elle a grandi à Paris puis est arrivée avec sa famille aux Etats-Unis à l’âge de 5 ans. Jeune, Noire, lesbienne, fille d’immigrés, écologiste, progressiste, qui maîtrise l’art de la communication: Joe Biden a trouvé en elle la personne idéale pour incarner la diversité, mobiliser les minorités et dynamiser sa campagne. Pour tenter de rajeunir son image, aussi.

Au côté de Barack Obama

Après des études en administration publique à l’Université Columbia, à New York, Karine Jean-Pierre bifurque assez vite vers la politique. Elle travaille notamment pour John Edwards, candidat à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2008, rejoint ensuite l’équipe de campagne de Barack Obama, avant de faire partie de son administration, comme directrice régionale pour le Bureau des affaires politiques de la Maison-Blanche. En 2011, elle place son énergie dans son équipe de réélection, en se concentrant sur les swing states, ces Etats pivots capables de balancer d’un camp à l’autre.