Deux roquettes se sont abattues vendredi matin sur la gare de Kramatorsk, point de passage central du Donbass, par lequel des milliers de candidats à l’exode transitent, dans l’espoir d’atteindre l’ouest. Le bilan provisoire s’établit à 50 morts au moins, dont cinq enfants, et plus d’une centaine de blessés. Le gouverneur de l’oblast de Donetsk, Pavlo Kyrylenko, précise que des milliers de personnes, au moins 4000, s’apprêtaient à embarquer dans ces trains lorsqu’un missile a frappé, marqué de l’inscription en cyrillique «Pour nos enfants» en russe.