Trente jours de prison préventive. C’est la peine qu’un juge moscovite a infligé au chef de file de l’opposition russe Alexeï Navalny au lendemain de son spectaculaire retour en Russie. Un verdict infligé en quatrième vitesse non pas dans un tribunal, mais dans un simple bureau de police, sous la photographie accrochée au mur derrière le prévenu d’Henri Yagoda, le fondateur du système des goulags, qui fut un temps patron du Commissariat du peuple aux affaires intérieures (NKVD) sous Staline.

Lire aussi notre éditorial: Alexeï Navalny, le courage par l’exemple