Touché, coulé. Lancé en 2008, le projet d'oléoduc Keystone XL, censé acheminer dès 2023 plus de 800 000 barils de pétrole par jour du Canada aux Etats-Unis, est définitivement suspendu. L'opérateur canadien TC Energy a confirmé son abandon via un communiqué, alors que le président Joe Biden avait déjà décidé de bloquer le projet controversé dès son accession au pouvoir, en janvier, en ne livrant pas un permis d'expansion demandé. Des milliers de travailleurs perdront leur emploi. Mais pour les tribus amérindiennes du Dakota, qui depuis des années luttent contre la construction d'oléoducs, la victoire est immense. 

Lire aussi: Le combat d'un chef sioux au nom des Amérindiens