– Des milliers d'Iraniens convergeaient mercredi soir vers l'Université de Téhéran malgré un important déploiement des forces anti-émeutes pour commémorer le quatrième anniversaire des manifestations estudiantines de juillet 1999. Les autorités ont interdit tout rassemblement afin d'éviter une reprise du mouvement de protestation contre le pouvoir qui avait secoué Téhéran en juin dernier.

– Dans la matinée, trois dirigeants estudiantins ont été arrêtés par des hommes en civil peu après une conférence de presse qu'ils ont tenue à Téhéran pour expliquer les raisons pour lesquelles ils avaient renoncé à organiser un sit-in devant les bureaux de l'ONU.

– Le 9 juillet 1999, une manifestation nocturne devant l'entrée du campus de Téhéran avait provoqué l'intervention de la police et d'extrémistes islamistes. Un étudiant avait été tué et des centaines d'autres blessés. Depuis Genève, le rapporteur spécial de l'ONU pour la promotion et la protection de la liberté d'opinion et d'expression, Ambeyi Ligabo, a par ailleurs annoncé qu'il se rendra en visite en Iran du 17 au 27 juillet.