DIMANCHE 17 JUILLET 2011

L’ancien président égyptien Hosni Moubarack dans le coma

Le président égyptien déchu Hosni Moubarak, hospitalisé à Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge, est dans le coma, a annoncé dimanche la télévision d’Etat citant son avocat. Agé de 83 ans, «l’ancien président est (tombé) dans un coma complet après une détérioration subite de son état», a ajouté la télévision. (ATS)

Aucune ébauche d’accord entre Obama et les républicains sur la dette

La Maison Blanche assure y croire encore, mais à 16 jours de la date butoir du 2 août pour relever le plafond de la dette américaine, aucune ébauche d’accord entre démocrates et républicains ne semblait se dessiner.

Les chefs républicains n’ont plus revu Barack Obama depuis leur houleuse séance de négociations à huis clos de jeudi à la Maison Blanche. Entre temps, ils ont décidé de porter l’offensive à la Chambre des représentants où ils devraient voter mardi leur proposition de loi «Couper, plafonner, équilibrer».

Au programme : «couper» spectaculairement les dépenses de l’Etat fédéral, «plafonner» celles-ci à 18% du produit intérieur brut et voter un futur amendement constitutionnel exigeant que le budget fédéral soit à l’»équilibre» – la règle d’or.

Si ce texte de réduction des déficits était voté, les républicains accepteraient de relever le plafond de la dette, a expliqué l’influent sénateur républicain Lindsey Graham dimanche.

«Je cherche un moyen de relever le plafond de la dette, nous devons le faire, mais il faut d’abord s’occuper des causes de cette dette», a justifié le sénateur sur CNN. «En échange de ces trois choses, nous relèverons le plafond de la dette».

Le texte n’a aucune chance de passer le cap du Sénat, à majorité démocrate, mais les républicains veulent produire à leurs électeurs une proposition tangible, ce qu’ils accusent Barack Obama de n’avoir jamais fait. Le président avait immédiatement balayé vendredi l’idée d’inscrire l’équilibre budgétaire dans le marbre de la Constitution, la qualifiant de «posture politique» (AFP)

Servette perd à la maison contre Thoune

Des maillots qui arrivent en retard. Un peu moins de 7000 spectateurs réunis dans le stade: deux buts encaissés contre Thoune, à la maison. Le premier après 72 secondes seulement: rien n’est allé ce dimanche pour Servette à l’occasion de son début de saison en Super League contre Thoune. (ATS/LT)

Un début de saison à la peine pour Neuchâtel-Xamax

Neuchâtel-Xamax, à la maison, a perdu 0 à 3 contre Lucerne. Un début de saison difficile pour le club neuchâtelois, tandis qu’à Tourbillon, Sion se jouait du FC Zurich 1 à 0. (ATS).

Mark Cavendish s’est imposé lors de la 15e étape du Tour de France

C’est l’Anglais Mark Cavendish qui s’est imposé lors de la 15 étape du Tour de France reliant Limoux à Montpellier. Tyler Farrar a pris la deuxième place et Alessandro Petacchi la troisième. Au classement général, Thomas Voeckler porte le maillot jaune, suivi de Frank Schleck et de Cadel Evans

Cavendish, qui porte le maillot vert du classement par points, s’est immposé pour la 19e fois dans le Tour. Le Britannique a devancé l’Américain Tyler Farrar et l’Italien Alessandro Petacchi dans cette étape ventée à travers la plaine littorale du Languedoc.

L’Italien Daniel Oss a pris la quatrième place devant le champion d’Espagne Jose Joaquin Rojas à l’issue des 193 kilomètres de la course qui a attiré la grande foule des vacanciers sous un ciel incertain.

Une échappée s’est formée dès le premier kilomètre, à la sortie de Limoux, où le Français Mickaël Delage s’est lancé à l’avant. Deux autres Français, Samuel Dumoulin et Anthony Delaplace, le Russe Mikhail Ignatyev et le Néerlandais Niki Terpstra ont roulé avec lui.

Le peloton, contrôlé par l’équipe HTC, ne leur a laissé qu’un peu plus de quatre minutes d’avance (Km 82) avant de revenir progressivement (1 min 20 sec aux 30 km).

Ignatyev, ancien champion olympique de course aux points (2004), a attaqué à 22 kilomètres de l’arrivée et a prolongé l’effort en compagnie de Terpstra, lequel a insisté jusqu’aux 2 kilomètres.

Cavendish, 26 ans, a ajouté un nouveau succès à sa collection 2011, déjà fournie par ses sprints du cap Fréhel (5e étape), Châteauroux (7e étape) et Lavaur (11e étape). (AFP)

Les Clubs de foot doivent rendre des comptes en matière d’hooliganisme

Les clubs de football doivent rendre des comptes sur le problème des hooligans: les directeurs de police examinent un durcissement des règles. Le directeur de l’Office fédéral des sports (OFSPO) Matthias Remund veut aussi serrer la vis et demande des contrôles plus sévères à l’entrée des stades.

La solution principale au hooliganisme passe par des contrôles d’accès systématiques avec l’obligation de s’identifier, déclare Matthias Remund dans la «SonntagsZeitung». Cette mesure permettrait de mieux filtrer les personnes posant problème.

La Conférence des directeurs cantonaux des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) avait déjà fait cette proposition à la fin 2009. Elle demandait – entre autres – l’introduction d’une «fancard» avec laquelle les supporters devaient s’identifier. Rien n’a été fait. Données précises

Pour cette raison, la CCDJP examine plusieurs durcissements, a confirmé à l’ats sa présidente Karin Keller-Sutter. «Pour l’heure, nous n’avons pas encore décidé quelles mesures seront effectivement adoptées», a précisé la cheffe de la police et de la justice saint- galloise.

Mme Keller-Sutter a notamment demandé une évaluation de la saison passée, déclare-t-elle dans la «Zentralschweiz am Sonntag». L’étude doit fournir des données sur les dommages matériels causés aux biens et personnes, sur le nombre de policiers engagés et les coûts engendrés pour les pouvoirs publics.

Une des questions examinées est l’autorisation préalable de matchs. Le ticket combiné (billet de train et entrée au stade) pour les supporters ou le renforcement de l’obligation de s’annoncer pour les hooligans notoires sont deux mesures discutées depuis un moment déjà. Des modifications du concordat sur les hooligans entre cantons doivent être décidées par le plénum de la CCDJP et les parlements cantonaux. Matchs sans public

Le chef de l’OFSPO Matthias Remund affirme comprendre «quand la limite du supportable est franchie pour les pouvoirs publics». Même des mesures draconiennes sont envisageables en dernier lieu: «Des interruptions de matchs, des rencontres à huis clos et des secteurs fermés ne sont pas tabous».

Matthias Remund se dit déçu de la décision de la Ligue de football d’abaisser le montant des amendes pour la mise à feu d’engins pyrotechniques. Celle-ci est incompréhensible à ses yeux: l’association devrait avoir tout intérêt à assurer la sécurité.

Les CFF et l’Office fédéral des transports (OFT) ont également mis la pression ces dernières semaines sur la Ligue de football et les clubs: la compagnie n’accepte plus les agissements des fans violents dans ses wagons. Des propositions concrètes doivent être faites d’ici la fin de l’année sur ce problème.

Les CFF souhaitent un assouplissement de leur obligation de transport. Pour l’OFT, il est aussi envisageable que les clubs affrètent des trains de supporters et qu’ils soient obligés de déposer une caution.

Avec les règles actuelles, les CFF doivent par exemple accepter que 400 à 500 supporters du FC Bâle soient descendus, samedi après- midi, non à l’arrêt du stade du Wankdorf à Berne – la procédure privilégiée par les autorités bernoises – mais à la gare centrale. Cette foule a ensuite défilé en force à travers la capitale, causant passablement de tourments aux transports publics. Quelques journalistes, dont celui de la RSR, ont été pris à partie. (SDA)

Rebekah Brooks, a été interpellée par la police

L’ex-directrice de la division britannique du groupe Murdoch, a été interpellée dimanche par la police à Londres, dans le cadre de l’affaire des écoutes. C’est ce qu’a confirmé à l’AFP un porte-parole chargé de sa communication. Peu auparavant, Scotland Yard avait fait état de l’interpellation d’une femme de 43 ans, soupçonnée «de participation à l’interception de communications» et de «corruption», sans préciser son identité. News International n’a fait aucun commentaire.Cette arrestation est la dixième intervenue dans le cadre de l’enquête rouverte en janvier sur le scandale des écoutes téléphoniques pratiquées à grande échelle dans les années 2000 par le tabloïde News of the World appartenant au groupe News Corp. de Rupert Murdoch. Le tabloïde a fermé récemment à cause du scandale.Directrice de News International, la filiale de News Corp. chapeautant les journaux britanniques du groupe, Rebekah Brooks avait démissionné vendredi de ses fonctions, emportée à son tour par le scandale. Elle avait été rédactrice en chef du News of the World au moment où une partie des écoutes ont été réalisées.(AFP/ATS)

La police lance un appel à témoin après des violences au Montreux Jazz Festival

Les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche ont été la scène de violences contre les forces de l’ordre au Montreux Jazz festival. Plusieurs blessés sont à déplorer, dont un relativement sérieusement, ainsi que des dégâts matériels, a annoncé la police vaudoise dimanche.

Le périmètre du Montreux Jazz festival a été la scène d’émeutes pendant les nuits du week-end du vendredi au dimanche. Lors des deux nuits, le scénario a été similaire: plusieurs groupes de festivaliers sous l’emprise de l’alcool s’en sont pris à des employés de la sécurité privée, puis aux policiers intervenant pour rétablir l’ordre.

De nombreux badauds ont fini par former une foule d’environ 300 personnes, dont certaines ont commis des actes de violence contre les agents de police, ainsi que des déprédations sur des véhicules. Insultes et jets

Les policiers et agents de sécurité privée ont subi des jets de bouteilles, de néons, cailloux, chaises ou encore de pièces détachées de bicyclettes ainsi que de nombreuses insultes. Plusieurs sont légèrement blessés.

Un agent de sécurité privée a été blessé plus sérieusement à la tête et a dû être transporté à l’hôpital pour des soins et contrôles. De nombreux dégâts ont également été causés à des véhicules à deux roues parqués à proximité.

Onze personnes, dont deux mineurs, ont été interpellées dans la nuit de vendredi à samedi et dix dans celle de samedi à dimanche. Le procureur de service a été avisé et a ouvert une enquête contre les auteurs présumés de violences ou déprédations. La police a lancé un appel à témoins.

Ces violences ont nécessité l’intervention d’une septantaine de policiers. (SDA)

Hugo Chavez repart se faire soigner à Cuba

Le président vénézuélien Hugo Chavez est arrivé dans la nuit de samedi à dimanche à Cuba où il doit entamer une chimiothérapie, un mois après avoir été opéré d’une tumeur cancéreuse, a annoncé la télévision locale. Il a été reçu à son arrivée à La Havane par le président Raul Castro et le ministre des affaires étrangères Bruno Rodriguez.

Le président vénézuélien, 56 ans, accompagné de sa fille aînée Rosa, avait été salué avec les honneurs à son départ à l’aéroport de Caracas. «Je rentrerai en meilleure forme que celle dans laquelle vous me voyez actuellement», avait déclaré Hugo Chavez avant de quitter son pays, en insistant sur son «grand désir de vivre». «Je dois accomplir cette nouvelle démarche. Je m’en vais pour quelques jours, mais je ne vous dis pas au revoir. Ce n’est pas le moment de mourir, mais celui de vivre», avait encore dit le président vénézuélien.

Le parlement vénézuélien a autorisé samedi à l’unanimité M. Chavez à se rendre à Cuba pour une durée indéterminée. Le président a exprimé l’espoir que son absence serait de courte durée.

Selon la Constitution, le parlement doit autoriser toute absence de plus de cinq jours du président. Selon les leaders de l’opposition, Chavez ne peut pas constitutionnellement diriger le pays depuis Cuba.» Quand le président quitte le pays, le vice-président doit assurer les fonctions de chef de l’exécutif», a estimé le député de l’opposition Hiram Gaviria.

Le président Chavez a cependant déclaré qu’il ne transmettrait l’ensemble de ses pouvoirs au vice-président que s’il «ressentait que ses capacités étaient affaiblies». Hugo Chavez a cependant promulgué un décret donnant au ministre des finances Jorge Giordani certains pouvoirs administratifs et économiques. (AFP)

Israël envisagerait de prudentes excuses à la Turquie

Des responsables de la sécurité en Israël estiment qu’Israël doit exprimer ses excuses auprès de la Turquie afin de tourner la page sur l’affaire du Mavi Marmara, qui a bouleversé les relations entre les deux pays, annonce dimanche le quotidien israélien Haaretz. Le 31 mai 2010, un commando israélien avait attaqué ce ferry turc qui tentait de briser le blocus maritime de Gaza au sein d’une flottille militante, tuant neuf de ses passagers.

Selon le journal, lors de discussions ces dernières semaines entre les ministères israéliens de la Défense et de la Justice, des responsables ont suggéré qu’Israël exprime prudemment ses excuses, afin d’épargner à l’armée israélienne d’éventuelles poursuites judiciaires lancées par des organisations turques contre ses officiers. Il n’a pas été possible de joindre le ministère israélien de la Défense dans l’immédiat. Après le raid contre le Mavi Marmara, la Turquie avait rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv et assuré que les relations bilatérales ne seraient «plus jamais les mêmes». Selon une source officielle israélienne, les récentes discussions à ce sujet à New York entre les représentants turcs et une délégation israélienne ont achoppé et aucun nouveau rendez-vous n’a été fixé. Pour envisager un rapprochement, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a récemment exigé qu’Israël abroge son blocus maritime de la bande de Gaza, présente ses excuses pour l’abordage du Mavi Marmara et verse des indemnités aux familles des neuf Turcs tués dans l’assaut. Selon un responsable israélien, le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a récemment reporté la publication d’un rapport consacré à cet assaut afin de permettre entre-temps un rapprochement entre la Turquie et l’Etat hébreu. (AFP)

Démission du ministre égyptien des Affaires étrangères

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Mohammed Al-Orabi a démissionné samedi, alors que le Premier ministre Essam Sharaf doit présenter lundi un nouveau gouvernement pour tenter d’apaiser la contestation qui dure depuis une semaine dans le centre du Caire. Les médias officiels ont précisé que Essam Sharaf avait accepté la démission de Mohammed Al-Orabi.

Par ailleurs, l’armée égyptienne, en charge du pays depuis la chute en février du président Hosni Moubarak, a promis de limiter le recours aux tribunaux militaires pour juger les civils, accédant ainsi à l’une des principales revendications des manifestants. Dans un communiqué publié samedi soir sur sa page Facebook, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui dirige le pays, s’est engagé à ne juger devant des tribunaux militaires que les affaires de viols, d’agressions de policiers et d’attaques armées.

Mais l’armée a aussi prévenu que si elle comptait respecter les manifestations pacifiques, elle interviendrait en cas d’atteintes aux biens publics ou privés. La multiplication des procès de civils devant des tribunaux militaires est l’une des raisons qui ont poussé des milliers d’Egyptiens à redescendre dans la rue pour réclamer de réelles réformes.

Pour tenter d’apaiser la contestation, le Premier ministre Essam Charaf doit présenter lundi un nouveau gouvernement. Selon les médias officiels, une quinzaine de ministres, les plus liés au régime de Hosni Moubarak, doivent être remplacés.

Samedi, M. Charaf s’est choisi comme adjoints à la tête du gouvernement un économiste expérimenté, Hazem Beblawi, et un membre influent d’un parti libéral, Ali al-Silmi, une décision qui illustre sa volonté d’apaiser les manifestants mais aussi de redresser une économie mise à mal par l’instabilité. Dans le même temps, le ministre des Affaires étrangères, Mohammed Al-Orabi, a présenté sa démission «pour épargner au Premier ministre tout embarras pendant les négociations sur le remaniement». (AFP)

SAMEDI 16 JUILLET 2011

La Valaisanne Tiffany Géroudet championne d’Europe à l’épée

Tiffany Géroudet a créé la surprise en décrochant le titre de championne d’Europe à l’épée à Sheffield (GB). Elle a battu en finale l’Allemande Britta Heidemann, championne olympique, par 9 touches à 8. Jamais une Suissesse n’avait été médaillée d’or aux Championnats d’Europe. (ATS)

Le FC Sion fête sa première victoire: 1-0 contre le FC Zurich

Le FC Sion a ouvert par un succès 1-0 contre le FC Zurich la saison 2011/12 d’Axpo Super League. Les Sédunois n’avaient plus battu le FC Zurich depuis fin novembre 2000. C’est désormais chose faite grâce à Goran Obradovic. Les Valaisans se sont imposés 1-0 à Tourbillon, sur à un but inscrit à l’entame du dernier quart d’heure par leur capitaine. Animée et de bonne qualité, la rencontre aurait pu basculer des deux côtés.

L’adversité donne parfois des ailes. Privé de ses nouveaux joueurs en raison de l’affaire El-Hadary, le FC Sion, avec les onze mêmes joueurs titulaires dans la finale de la Coupe de Suisse, doit une fière chandelle à Xavier Margairaz. Le stratège vaudois du FCZ s’est en effet totalement fourvoyé à la 42e, au moment de tirer un penalty – plus que litigieux après une soi-disant faute d’Adailton sur Rodriguez –, tentant une «panenka» que le portier Vanins a cueilli avec une facilité déconcertante. (ATS)

Le dalaï lama reçu à la Maison Blanche par Barack Obama

Le président américain Barack Obama a reçu samedi à la Maison Blanche le dalaï lama malgré une demande de la Chine d’annuler le rendez-vous. Pékin considère que Washington remet en question l’intégrité territoriale de la Chine et sa souveraineté sur le Tibet.

Le dalaï lama a été reçu à 11h33 locales (17h33 en Suisse) par le président, a indiqué la Maison Blanche. Une source tibétaine a précisé que les deux prix Nobel de la paix se sont parlé dans la Salle des cartes de la Maison Blanche, et non dans le bureau ovale, un honneur réservé aux chefs d’Etat.

L’annonce de la rencontre, fermée à la presse, avait provoqué la colère de Pékin vendredi, le ministère chinois des Affaires étrangères demandant à Washington «d’annuler immédiatement sa décision d’arranger une rencontre entre le président Obama et le dalaï lama». La rencontre avait été annoncée à la dernière minute, vendredi en fin de journée, la veille du départ du chef spirituel des Tibétains après un séjour de onze jours à Washington où il a participé à un rite bouddhiste.

L’entrevue de samedi «illustre le soutien vigoureux du président en faveur de la préservation de l’identité religieuse, culturelle et linguistique unique du Tibet et de la protection des droits de l’homme des Tibétains», a commenté la veille la Maison Blanche.

Les Etats-Unis doivent «rester fidèles à leur engagement de reconnaître que le Tibet fait partie de la Chine», a rétorqué le porte-parole du ministère chinois, Hong Lei, exigeant que Washington «n’interfère pas dans les affaires intérieures chinoises» et ne fasse rien qui soit susceptible de «nuire aux relations sino- américaines».

Les précautions prises par la Maison Blanche pour garder l’entrevue discrète ont valu à Barack Obama des critiques du camp républicain. Le député Chris Smith a jugé que la rencontre aurait dû être annoncée «bien plus tôt». La visite survient au moment où Pékin célèbre les 60 ans de la «libération pacifique» du Tibet par les troupes communistes de Mao Tsé-toung. (ATS)

Jelle Vanendert remporte la 14e étape du Tour de France

C’est le Belge Jelle Vanendert qui a remporté la 14e étape du Tour de France, St-Gaudens – Plateau-de-Beille. Second, l’Espagnol Samuel Sanchez. Troisième, le Luxembourgeois Andy Schleck. Le Français Thomas Voelker reste maillot jaune .(AFP/ATS)

Un général égyptien pris à partie sur la place Tahrir, au Caire

Les manifestants rassemblés sur la place Tahrir au Caire ont pris à partie samedi un des chefs de l’armée qui tentait de s’adresser à eux, le contraignant à rebrousser chemin, sur fond de tensions croissantes entre contestataires et militaires au pouvoir, selon des témoins.

Le général Tarek al-Mahdi, membre du Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui dirige l’Egypte depuis la chute en février du président Hosni Moubarak, a déclaré à la télévision d’Etat qu’une «minorité» de protestataires l’avait chahuté pendant qu’il faisait un discours, tandis que d’autres avaient tenté de s’interposer pour le protéger.

Des témoins ont raconté que le général avait dû écourter sa visite après avoir été raillé par des manifestants scandant des slogans antimilitaristes. Un responsable de l’armée a dit à l’AFP que le général Mahdi avait quitté la place Tahrir, théâtre de manifestations à nouveau quotidiennes depuis le 8 juillet, après quelques «protestations» contre sa présence.

Des milliers de personnes ont manifesté vendredi dans toute l’Egypte, et en particulier sur cette place emblématique du mouvement qui a renversé Hosni Moubarak, pour pousser le CSFA à des réformes. Les Egyptiens qui ont participé à cette journée de mobilisation baptisée «vendredi du dernier avertissement» entendaient réclamer un plan clair et transparent pour la transition au sommet de l’Etat, accusant les militaires de s’être accaparé le pouvoir.

Longtemps silencieux face à la colère de la rue, le CSFA a assuré mercredi soutenir la révolution et ses idéaux. Le Premier ministre Essam Sharaf doit quant à lui présenter lundi un nouveau gouvernement pour tenter d’apaiser la contestation. (AFP)

Les rebelles lybiens se préparent à prendre Brega

Les insurgés, galvanisés par la reconnaissance internationale de leur représentation politique, se préparaient samedi à progresser sur le front Est en prenant la cité pétrolière de Brega après y avoir réussi une incursion. La rébellion a annoncé de son siège à Benghazi dans l’Est qu’une unité de reconnaissance de 50 rebelles était entrée vendredi par le nord dans cette ville tenue par 3.000 militaires fidèles au régime, avant de se replier peu avant minuit (22h00 GMT). Cette incursion en profondeur est intervenue environ 32 heures après le déclenchement par les rebelles d’une offensive sur trois axes pour reprendre Brega. Une unité avait avancé jusqu’à quatre kilomètres du centre-ville, deux autres qui attaquaient par l’est et le sud s’étaient heurtées à une vive résistance de l’armée de Mouammar Kadhafi. Les insurgés déminaient encore samedi les alentours de la ville pour faciliter les manœuvres de l’artillerie lourde. Au moins dix rebelles ont été tués dans l’offensive autour de Brega et 172 blessés, la plupart touchés par des mines, contrairement aux combats précédents, où l’artillerie lourde provoquait les plus lourds dégâts, selon des sources médicales. (AFP)

Georges Papandreou et les socialistes européens prônent des euro-obligations

Le Premier ministre grec Georges Papandréou et les principaux responsables du Parti des socialistes et démocrates européens ont appelé samedi à la création d’une agence de restructuration de la dette et à des euro-obligations. Cet appel a été formulé à l’issue d’une réunion téléphonique à laquelle ont participé outre Georges Papandréou, la Française Martine Aubry, ainsi que le nouveau ministre finlandais des Affaires étrangères Erkki Tuomioja et son homologue irlandais Eamon Gilmore, ainsi que le chef du groupe SD au Parlement européen Martin Schulz. Il stipule qu’il «est temps pour les gouvernements de la zone euro d’affirmer leur primauté sur les marchés financiers» et réclame des Etats des «mesures courageuses et résolues». Parmi ces mesures, ils proposent «une agence de stabilité, pour le reprofilage (délais de remboursement plus longs) de la dette des Etats de la zone euro et en même temps assurer une correction d’un Etat dont l’économie court le risque de perdre sa stabilité».» A cet égard, la zone euro pourrait bénéficier de l’émission d’euro-obligations», précise leur déclaration. Le texte prévoit aussi «un mécanisme véritablement efficace de la zone euro, avec des garanties conjointes, prévu pour aider les pays attaqués par les spéculateurs et qui assure que les investisseurs privés […] prennent également en charge leur part des coûts des mesures de stabilisation». Ils proposent aussi «une taxe européenne sur la spéculation pour lever de nouveaux revenus sans faire du mal aux citoyens ordinaires» ainsi qu’une réforme financière qui «limite le pouvoir des agences de notation» et une agence européenne de notation indépendante, financée sur des deniers publics.». (ATS)

La police jurassienne se lance sur Facebook

La police jurassienne va détailler ses activités sur Facebook. Cette stratégie, déjà appliquée dans le canton de Neuchâtel, vise à rétablir la confiance avec le citoyen après une période tourmentée, a déclaré samedi le nouveau commandant ad interim Olivier Guéniat. «Facebook nous permettra d’expliquer en toute transparence ce que fait la police jurassienne», a indiqué Olivier Guéniat au journal de midi trente de la RSR. Il sera possible de consulter entre autres les objectifs de ce corps de sécurité et les statistiques mensuelles des infractions.

Le réseau social est le meilleur moyen pour la police d’être en lien direct avec les citoyens, estime le commandant qui précise que le profil de la police neuchâteloise compte déjà 1500 «amis». Il offre également une plateforme idéale pour la prévention du crime. Olivier Guéniat a été nommé en avril dernier à la tête de la police jurassienne avec le projet de fusionner les corps de Neuchâtel et Jura. Il a succédé à Henri-Joseph Theubet accusé d’abus d’autorité. (ATS)

La Chine et l’Iran vont intensément coopérer

L’Iran et la Chine ont signé samedi une série d’accords pour des projets d’infrastructures, d’un montant total de 4 milliards de dollars, dans les domaines de l’énergie, de l’eau, de l’industrie, des mines et de l’environnement, ont rapporté les médias iraniens. La Chine doit notamment vendre à l’Iran une soixantaine d’incinérateurs avec récupération d’énergie, d’une valeur de 500 millions de dollars, qui seront installés d’ici un an dans les grandes villes du pays et le long de la région touristique de la mer Caspienne. Pékin doit de son côté augmenter ses importations de minerais iraniens, selon la télévision d’Etat. Selon l’agence officielle Irna, le montant total de ces accords est de 4 milliards de dollars. «La Chine est désormais le premier partenaire économique de l’Iran et il est prévu de faire passer le volume des échanges de 30 milliards de dollars l’année dernière à 100 milliards de dollars dans le futur», a déclaré, sans donner d’échéance, le vice-président iranien Mohammad Javad Mohammadi-Zadeh.

Selon l’ambassadeur de Chine à Téhéran cité par Irna, «les échanges bilatéraux vont atteindre plus de 40 milliards de dollars cette année» (2011). La Chine a fortement renforcé sa présence économique et commerciale en Iran au cours des dernières années, notamment dans le secteur pétrolier et gazier, profitant de l’embargo occidental qui a obligé de nombreux partenaires européens de l’Iran à se retirer. (AFP)

Tokyo candidate pour les JO-2020

Tokyo s’est portée candidate à l’organisation des jeux Olympiques 2020 pour donner un coup d’accélérateur au rétablissement du Japon éprouvé par un tsunami et un accident nucléaire.» Nous voulons faire des JO-2020 le symbole de notre redressement», a déclaré le président du Comité olympique japonais, Tsunekazu Takeda, en annonçant officiellement la candidature samedi, en présence du président du Comité international olympique (CIO) Jacques Rogge. Il a souligné que le mouvement olympique voulait utiliser «le pouvoir curatif du sport pour aider ceux qui reconstruisent leurs territoires», sans se prononcer sur le fond de la candidature nippone dont il a simplement salué l’annonce comme une «excellente nouvelle». (AFP)

La musique toujours plus écoutée en streaming

La musique en «streaming», c’est-à-dire écoutée en continu sans avoir à télécharger les morceaux, confirme sa progression, représentant désormais plus de la moitié des écoutes sur internet, selon le baromètre REC de l’institut GfK. Ce nouveau mode de consommation est également à l’œuvre pour l’audiovisuel, alors que le téléchargement, légal et illégal, d’albums et de films a longtemps été le modèle dominant sur internet. Selon l’étude de GfK visant à cerner les usages numériques des Français, au deuxième trimestre, 51% des écoutes de musiques se font désormais en streaming, et 49% à la suite d’un téléchargement. Mais les internautes ne sont toujours pas prêts à mettre la main à la poche: 61% des personnes écoutant de la musique en streaming se contentent de l’offre gratuite, légale ou non. Sur l’ensemble de l’offre, seulement 11% donne lieu à paiement. Dans l’ordre, les sites les plus populaires pour écouter de la musique en streaming sont les plateformes vidéo (Youtube et Dailymotion), les sites d’écoute en direct (Deezer, Spotify) puis les webradios. Quant aux livres numériques, dont la consommation progresse en France grâce au succès des tablettes multimédia et liseuses électroniques, ceux-ci sont à 27% téléchargés sur des sites pirates ou illégaux. Une majorité de ces livres est toutefois téléchargée légalement, soit via un site internet des fonds de bibliothèques comme Google Books, Gallica ou celui de la Bibliothèque nationale de France (52% des cas) soit sur les sites de librairies (AFP)

Mauvaise petite chute pour Silvio Berlusconi

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, âgé de 74 ans, a subi un «petit traumatisme crânien» après être tombé dans sa douche la nuit dernière. Mais le Cavaliere qui est «fatigué» va «bien», a indiqué vendredi soir son médecin personnel, Alberto Zangrillo. Après cette chute, un examen traumatologique a été effectué pour évaluer l’inflammation. «Tout va bien, le scanner est négatif», a déclaré le médecin à l’agence Ansa, précisant que le chef du gouvernement avait subi une «forte contusion» au niveau de la nuque et eu des douleurs au niveau de la mâchoire. Des photos en ligne sur le site internet de «La Repubblica» montrent le Cavaliere, le bas du visage un peu gonflé, se touchant la nuque, visiblement pour raconter cette chute à des parlementaires. (ATS)

Troisième divorce pour Jennifer Lopez

La chanteuse et actrice américaine Jennifer Lopez et son troisième mari, le chanteur Marc Anthony, ont annoncé vendredi au magazine People leur divorce à l’amiable après sept ans de mariage.» Nous avons décidé de mettre fin à notre mariage. Cela a été une décision très difficile à prendre. Nous sommes parvenus à un accord à l’amiable», expliquent les deux artistes dans un communiqué commun transmis au magazine.» C’est un moment difficile pour toutes les personnes concernées», écrivent-ils encore, demandant que leurs vies privées soient respectées. Jennifer Lopez, 41 ans, et Marc Anthony, 42 ans, s’étaient mariés en juin 2004 lors d’une cérémonie secrète à Beverly Hills, un quartier huppé de Los Angeles. La chanteuse avait donné naissance à deux jumeaux, Max et Emme, en février 2008. (AFP)

Net rebond des prix du pétrole à New York

Les prix du pétrole ont nettement rebondi vendredi après le fort repli de la veille, à l’issue d’une semaine volatile, dans un contexte économique qui reste toutefois mitigé. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en août a terminé à 97.24 dollars, en progression de 1,55 dollar par rapport à la veille. A Londres, sur l’IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance en septembre a gagné 1,00 dollar à 117.26 dollars.» La seule raison pour laquelle les cours du pétrole augmentent, c’est qu’ils compensent les fortes pertes de la veille», a indiqué Bart Melek, de TD Securities. Le marché pétrolier avait subi un brusque retournement jeudi, lorsque le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke avait douché les espoirs du marché. Le baril avait abandonné plus de 2 dollars, retombant sous 96 dollars.» Le marché tente de se reprendre. Cela a été une semaine chaotique», a observé Tom Bentz, de BNP Paribas. Point positif pour l’économie et la demande en énergie, a relevé Bart Melek, la production industrielle s’est reprise en juin après deux mois de baisse, progressant de 0,2% selon la Fed. Par ailleurs, les tensions économiques en Europe se sont un peu relâchées après la publication des résultats des tests de résistance effectués sur les banques européennes, a notéBart Melek (AFP).

Sept banques portugaises dégradées par Moody’s

L’agence de notation financière Moody’s a abaissé vendredi la note de la dette de sept banques portugaises bien qu’elles aient passé avec succès les tests de résistance menés à l’échelle européenne. La banque publique Caixa geral de depositos (CGD) et les deux premières banques privées, la BCP et la BES, voient leur note abaissée de un à trois crans à «Ba1». Les notes de la Montepio Geral et du groupe financier Espirito Santo ont été dégradées à «Ba2» et celle de la BPI a été dégradée d’un cran à «Baa3», la Santander-Totta, filiale de la banque espagnole Santander, étant abaissée d’un cran à «Baa1» (AFP) l