Etats-Unis

Dans l'affaire ukrainienne, Donald Trump a ignoré ses diplomates

L’ambassadeur américain auprès de l’UE déplore que l’avocat personnel du président se soit immiscé dans les affaires diplomatiques, en exigeant une enquête visant les Biden

La Maison-Blanche lui met des bâtons dans les roues, mais le Congrès va de l’avant. C’est dans un contexte électrique que Gordon Sondland, ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne, a été auditionné jeudi, à huis clos, par des commissions de la Chambre des représentants, dans le cadre de la procédure d’impeachment lancée contre le président. Il a confirmé que Donald Trump voulait que Kiev enquête sur Burisma, un groupe gazier pour lequel travaillait Hunter Biden, le fils du candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden. Et que le président avait «ordonné» aux diplomates américains de passer par son avocat personnel, Rudy Giuliani.

Lire aussi: Quand Hillary Clinton parle d’impeachment