L’Allemagne passe aux choses sérieuses. Après des semaines d’atermoiements dus, entre autres, à la transition politique entre le gouvernement sortant d’Angela Merkel et l’entrée en fonction, à venir, du nouveau chancelier Olaf Scholz, le pays a décidé ce jeudi 2 décembre de tirer le frein à main.