L'essentiel

Samedi, une manifestation anti-mesures covid a rassemblé près de 5000 personnes à Neuchâtel.

En Italie, la vaccination progresse, atteignant bientôt 10 millions de personnes pleinement vaccinées.

Retrouvez notre suivi de la journée de samedi.

■ L'Allemagne n'y est pas encore

L'Allemagne a besoin de faire baisser encore le nombre de contaminations si elle souhaite avoir «un été insouciant», a déclaré dimanche le ministre de la Santé, Jens Spahn. «Le temps s'améliore, le nombre de personnes vaccinées augmente, les taux de contaminations baissent, les restrictions vont tomber l'une après l'autre, a-t-il énuméré dans le Bild am Sonntag. Mais si nous voulons avoir un été insouciant, nous avons besoin de faire baisser davantage encore le taux d'incidence».

Jens Spahn a un objectif inférieur à 20. Le taux d'incidence correspond au nombre de personnes testées positives au covid sur une semaine, ramené à 100 000 habitants. En Allemagne il était de 169, fin avril. Il est aujourd'hui de 64,5

■ Les tests en entreprise ne convainquent pas

Au terme de la période de consultation, les cantons qui se sont prononcés soutiennent globalement le plan du gouvernement pour la quatrième étape d'assouplissements, sur laquelle le Conseil fédéral doit se prononcer mercredi prochain. Mais l'évolution positive de la situation sanitaire et du taux de vaccination leur paraît justifier des pas plus rapides. 

En revanche, à l'exception du Jura, l'idée de lier la levée de l'obligation de télétravail à des tests répétés, compliqués à réaliser pour les PME, ne trouve pas grâce aux yeux des cantons et de l'Union suisse des arts et métiers (Usam). Si cette condition devait être maintenue, Vaud demande que les vaccinés au moins en soient dispensés.

Lire aussi le post de blog: Les tests en entreprise virent au casse-tête

■ Des taux de vaccination record 

Le taux de vaccination en Suisse contre le coronavirus chez les plus de 70 ans est de près de 80%, assure la NZZ am Sonntag, qui a compulsé les statistiques de l'OFSP. Ce taux est très élevé par rapport à d'autres vaccinations. La part des personnes vaccinées contre la grippe fluctue de 12 à 16%, alors que celle des personnes vaccinées contre les tiques atteint 33%.

Les taux sont plus élevés pour les vaccins destinés aux enfants et aux adolescents, comme ceux contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (90 à 94%). Jusqu'à mercredi, indique encore le journal domincial, 1,4 million de Suisses avaient reçu deux doses contre le Covid-19 et 1,2 million supplémentaire une première dose.

■ Les hôpitaux français respirent

Le nombre de malades du Covid-19 dans les hôpitaux français est passé sous la barre des 20 000. C'est une première depuis le 27 octobre. Un reflux est aussi observé pour les malades en services de réanimation, selon les données publiées par Santé publique France (3544 patiens, contre 3631 la veille).

Concernant la vaccination, 22, 91 millions de personnes ont reçu une première injection depuis le début de la campagne vaccinale, à fin décembre, et 9,69 millions deux injections, selon la Direction générale de la Santé. Le gouvernement vise 30 millions de premières injections à la mi-juin.