Artem Ribchenko a représenté l’Ukraine en Suisse au cours des quatre dernières années. Il devrait bientôt être remplacé. Le diplomate cultivait un style discret jusqu’à ce qu’il critique la Chaîne du Bonheur. Dans une interview accordée à la NZZ, il en explique les raisons.