L’ancien premier ministre de Singapour, Lee Kuan Yew, 91 ans, a été placé sous respiration artificielle dans une unité de soins intensifs et son état de santé est stationnaire, a annoncé samedi le gouvernement de la cité-Etat. «Il est conscient et est sous léger sédatif», a indiqué le bureau du premier ministre dans un communiqué au sujet du «père» du Singapour moderne.

Lee Kuan Yew avait été admis au Singapore General Hospital le 5 février pour une pneumonie aiguë. Lee avait été le premier chef du gouvernement de Singapour en 1959, quand la cité-Etat s’est affranchie de la tutelle britannique, et a connu une longévité à ce poste exceptionnelle, jusqu’en 1990.

Lors de ces trois décennies, Singapour a connu un spectaculaire développement économique pour devenir l’un des «tigres asiatiques». Lee Kuan Yew, largement crédité de ce succès, est resté une personnalité politique très influente à Singapour et en Asie.