Cent quarante-neuf membres d’Al-Qaïda ont été arrêtés au cours des huit derniers mois en Arabie saoudite où ils projetaient de mener des attentats notamment contre des dirigeants politiques et des journalistes, a annoncé le ministère de l’Intérieur vendredi. Parmi les 149 personnes détenues, 124 sont des ressortissants saoudiens, les autres étant de différentes nationalités, selon un communiqué du ministère reproduit par la chaîne de télévision Al-Ekhbariya.

Les autorités saoudiennes ont également démantelé 19 cellules d’Al-Qaïda, précise le texte. Le 5 octobre, des membres d’Al-Qaïda avaient menacé de lancer des attentats contre des membres de la famille régnante, dans un message vidéo publié sur internet commémorant une attaque menée en 2009 contre le ministre de l’Intérieur.