La scène est surréaliste. Les opposés que sont l'eau et le feu se marient. Au large de la péninsule mexicaine du Yucatan, ce vendredi, des flammes jaillissent au milieu de l'océan. Sur les réseaux sociaux, les vidéos deviennent virales. Le phénomène est baptisé «oeil de feu», en raison de la forme circulaire de l'incendie.

La compagnie pétrolière nationale Pemex attribue l'incident à une fuite de gaz d'un pipeline sous-marin. L'incendie s'est déclaré dans un oléoduc relié à une plateforme de l'exploitation pétrolière Ku Maloob Zaap, la plus importante de Pemex, selon Reuters. Il en sort plus de 40% des 1,7 million de barils produits quotidiennement par la compagnie.

Incendie maîtrisé

Selon la société, il a fallu plus de cinq heures pour éteindre complètement l'incendie, à l'aide notamment d'azote. Aucun blessé n'a été signalé et la production n'a pas été affectée. Pemex assure toutefois qu'elle va enquêter sur les causes de cet incident.

Directeur de l'organisme mexicain de réglementation de la sécurité pétrolière, Angel Carrizales, a écrit sur Twitter que l'incident «n'a entraîné aucun déversement». Il n'a toutefois pas détaillé ce qui brûlait à la surface de l'eau.