Après Jéricho la semaine dernière, Israël a achevé mardi le transfert de la sécurité de la ville de Tulkarem à la police palestinienne en rouvrant le principal barrage isolant cette ville de Cisjordanie, située sur un secteur très sensible, à la lisière du territoire israélien (photo). Très solennellement, des responsables militaires palestiniens et israéliens se sont serré la main sur le barrage bloquant la circulation entre Tulkarem et d'autres villes de Cisjordanie. Tulkarem est la deuxième des cinq villes de Cisjordanie qui doivent être transférées aux Palestiniens, en vertu de l'accord conclu le 8 février dernier en Egypte entre Mahmoud Abbas et le premier ministre israélien Ariel Sharon. Selon Mahmoud Abbas, le transfert aux Palestiniens des villes de Cisjordanie doit permettre la mise au pas des groupes radicaux. Sur le plan politique israélien, le plan de retrait de Gaza d'Ariel Sharon pourrait capoter. Pressé par le temps, le premier ministre est confronté à l'opposition de certains députés de son parti qui font pression en refusant d'approuver le budget 2005.