Dans ses habits élégants et avec son pull à col roulé gris bleuté, Oleh* n’a rien d’un militaire. Il détonnerait sur le champ de bataille, mais c’est un soldat 2.0. Il fait partie, comme de nombreux Ukrainiens, d’une armée discrète formée de volontaires férus d’informatique qui se battent contre la Russie dans des espaces virtuels. Ils manient la guerre de l’information et bloquent des sites russes d’importance stratégique ou économique. Les opérations de cette armée de l’ombre s’inscrivent dans la stratégie militaire définie par l’état-major ukrainien. Dans cette guerre informatique, l’Ukraine marque des points contre la Russie dont on pensait pourtant qu’elle partait avec un sérieux avantage.