Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Forces syriennes avec un soldat américain, au nord de Raqa, mai 2016.
© DELIL SOULEIMAN

syrie

L’armée syrienne a franchi la frontière de la province de Raqa

Les forces syriennes ont opéré une avancée confirmée par une ONG. L’EI pourrait encore perdre du terrain

L’armée syrienne est entrée dans la province de Raqa (nord), bastion du groupe djihadiste Etat islamique, pour la première fois depuis près de deux ans, a indiqué samedi une ONG. Elle y poursuit une offensive appuyée par la Russie.

L’aviation russe a mené d’intenses bombardements dans la partie orientale de la province d’Hama, près de la frontière de la province de Raqa, vendredi. L’armée syrienne a pu atteindre les abords de cette province, dont elle avait été chassée en août 2014, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Lire aussi: L’Etat islamique impose l’austérité dans son «califat»

La ville est capitale de fait du califat

La ville de Raqa, capitale de fait du groupe djihadiste, se trouve plus à l’Est. Sa prise constitue, comme celle de Mossoul en Irak, l’objectif final des adversaires de l’Etat islamique.

Cette offensive sur la province de Raqa fait partie d’une intensification de la lutte contre l’EI, avec une opération contre la ville de Manbij avec le soutien des Etats-Unis en Syrie et une autre contre celle de Falloudja en Irak.

Lire également: A Raqa, les djihadistes de l’EI sous les bombes de la coalition

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a