Un citoyen russe, proche du Kremlin, enfermé dans une prison suisse? Il y a comme un air de déjà-vu dans cette situation susceptible de donner des cheveux blancs à la diplomatie helvétique, surtout à la veille d’un méga-sommet. L’arrestation de l’homme d’affaires Vladislav Klyushin, à la demande de la justice américaine qui dit le rechercher pour des délits d’initiés portant sur des dizaines de millions de dollars, rappelle à plusieurs égards un dossier vieux de vingt ans. Encore plus délicate pour Berne, l’affaire en question portait le nom de celui qui fut le chef de la direction des affaires présidentielles russes, Pavel Borodine. Petit retour historique pour rappeler quelques principes de résistance et de respect de l’Etat de droit.

Lire aussi: Un homme d’affaires proche du Kremlin est détenu en Suisse