L’auteur de la fusillade contre la parlementaire Gabrielle Giffords avait confié sur ­Internet des opinions tranchées mais pas toujours cohérentes sur la monnaie, l’illettrisme et le gouvernement. Jared Lee Loughner, 22 ans, habitant Tucson, en Arizona, a été placé en garde à vue. Quelques heures avant le drame, il avait envoyé un message sur le site de socialisation MySpace, disant «au revoir» à ses amis et leur demandant: «S’il vous plaît, ne soyez pas fâchés contre moi.»

Plus tôt, il avait confié ses pensées, à la fois sur MySpace et sur le site de partage de vidéos YouTube, dans lesquelles il évoque sa défiance du gouvernement et de la religion. Il y parle de l’introduction d’une nouvelle monnaie. Dans un autre message, il écrit à propos des administrés de Gabrielle Giffords: «La majorité des gens qui vivent dans le 8e district sont illettrés – hilarant. Je ne contrôle pas la structure grammaticale de votre anglais, mais c’est vous qui contrôlez la structure grammaticale de votre anglais.»

«Passé troublé»

Loughner confie aussi que le «rêve conscient» est son activité préférée. «J’ai pour ambition d’informer les rêveurs conscients au sujet d’une nouvelle monnaie. Dans quelques jours, vous saurez que je suis un rêveur conscient.» Loughner avait cherché à entrer dans l’armée de terre, mais sa candidature avait été rejetée, selon un porte-parole, qui n’a pas donné de détail pour des raisons de «confidentialité».

Le jeune homme au «passé troublé», selon le shérif local Clarence Dupnik, avait des antécédents judiciaires. Il a été suspendu de son lycée l’an dernier, la direction exigeant une autorisation psychiatrique prouvant qu’il n’était pas un danger pour autrui, selon un responsable du lycée. Selon la presse locale, il aurait par ailleurs été plusieurs fois interpellé la police pour des affaires mineures de drogues.