Terrorisme

L'auteur présumé de l'attentat de Manhattan a été arrêté

L'homme, un Américain d'origine afghane, âgé de 28 ans, avait été identifié près des deux bombes placées samedi dans le quartier de Chelsea. Il serait aussi lié à la bombe qui a explosé à Seaside dans le New Jersey en marge d'une manifestation sportive. Il a été interpellé par la police à Linden, dans le New Jersey

Mise à jour, 17h30

Le suspect des attaques à la bombe samedi à Manhattan et dans le New Jersey a été arrêté, selon plusieurs médias américains, dans la ville de Linden, à une quinzaine de kilomètres de d'Elizabeth, après un échange de coups de feu avec la police, selon les chaînes NBC et CNN.


Son faciès est apparu à 7h 55 du matin lundi sur les téléphones portables des New-Yorkais. L’alerte est explicite: «Recherché : Ahman Khan Rahami, 28 ans, homme.» Soupçonné d’être lié à la bombe qui explosa dans le quartier de Chelsea à Manhattan samedi soir, blessant 29 personnes, le jeune homme né en Afghanistan en 1988 est un Américain naturalisé. Les forces de police sont activement à sa recherche sans préciser le lien qu’il aurait avec l’attentat de samedi et invitent les New-Yorkais à appeler le numéro d’urgence 911 s’ils ont des informations à son sujet. Selon le FBI, l’individu pourrait être «armé et dangereux».

A lire aussi: Bombe à New York: l'enquête s'oriente vers la piste terroriste

La piste d’Ahman Khan Rahami est apparue après que cinq individus circulant dans une voiture ont été arrêtés dimanche soir à proximité du pont Verrazano. Ils seraient liés au suspect. Ce dernier a été identifié sur des vidéos de surveillance près de la bombe qui a explosé dans la 23e rue de Chelsea, entre le Chelsea Hotel et le Flat Iron ainsi que là où une autre bombe, une cocotte-minute connectée à des câbles et à un téléphone portable, a été trouvée à quatre pâtés de maisons.

Traque à l'homme

Si Bill de Blasio évitait de parler d’un acte terroriste samedi soir et que le gouverneur de New York Andrew Cuomo voyait dans la déflagration de Chelsea un acte a priori isolé, personne n’exclut désormais un lien avec une organisation terroriste internationale. La police s’est rendue au dernier domicile officiel d’Ahman Khan Rahami, à Elizabeth, une ville du New Jersey le long de la voie de chemin de fer reliant New York à Washington. Apparemment, le suspect serait aussi lié à la bombe qui a explosé samedi à Seaside, dans le New Jersey, le long du parcours d’une course à pied organisée par les Marines. Autre événement préoccupant: cinq bombes ont été découvertes à proximité de la gare d’Elizabeth dans le New Jersey. Manoeuvrant avec un robot, la police en a fait exploser une et va sans doute envoyer les quatre autres à Quantico, le centre des Marines en Virginie pour analyse.

La traque à l’homme est désormais intense. La police new-yorkaise a mis ses unités spéciales en action et des milliers de policiers sont chargés de surveiller les gares, stations de métro et autres lieux sensibles. 

Publicité