U Une ligne de crédit pourrait être mise à la disposition de la Grèce. Il est aussi question d’institutionnaliser un tel instrument qui servirait aussi à d’autres pays en manque de liquidité. Son accès serait conditionné au respect strict de mesures de redressement économique sous la supervision de la Banque centrale européenne. Cette ligne de crédit serait financée par la contribution des Etats selon leur poids respectif. L’idée de créer des «Eurobonds» ne fait pas l’unanimité.

U Des aides bilatérales sont envisageables, mais elles doivent être coordonnées, a déclaré Jean-Claude Junker, chef de file des ministres des Finances de la zone euro.

U La Grèce devra refinancer sa dette en mars-avril à hauteur de 30 milliards d’euros. «S’ils font une levée d’obligations et que cela ne marche pas, on les achètera», a déclaré un cadre à l’Elysée, cité par Le Monde. La France et d’autres pays pourraient en effet souscrire à des obligations grecques.