C’est net et sans appel. Depuis quelques jours, la guerre menée par la Russie en Ukraine a changé de couleur. C’était particulièrement frappant lors de la journée du mardi 4 septembre: sur les lignes de front de l’est (Donetsk et Lougansk), mais surtout du sud, en direction de la ville de Kherson, les reconquêtes ukrainiennes s’alignaient jusqu’à faire perdre le fil de la liste des villages repris aux soldats russes. Les officiels russes eux-mêmes ont reconnu, pour la première fois si clairement, l’ampleur de la bourrasque. Ils dévoilaient ainsi – par erreur, semble-t-il – des cartes qui montraient les avancées de l’ennemi. Mais ils reconnaissaient aussi le retrait forcé des forces russes dans diverses déclarations, dont celles du nouveau «gouverneur» de la région de Kherson, nommé par Vladimir Poutine, Kirill Stremousov.