Un obus est fiché dans l’asphalte de la place de la Liberté à Kharkiv et toutes les vitres du siège de l’administration régionale ont volé en éclats. Mais les carcasses carbonisées et les décombres ont été soigneusement nettoyés par les volontaires. Il n’en va pas de même dans les quartiers encore sous le feu des bombes, en périphérie de la ville, où Serhiy Jadan se risque fréquemment. Poète, romancier et chanteur dans un groupe de rock, acclamé en Ukraine comme dans le reste du monde, il est devenu le porte-drapeau d’une nouvelle génération d’artistes ukrainiens. Mais il préfère l’action aux honneurs et apporte de l’aide logistique aux forces de la Défense territoriale, donne des concerts pour les militaires sur le front ou pour les déplacés dans les abris souterrains.