Parmi la littérature traitant de la réforme des Nations unies, trois publications récentes ont retenu notre attention. Il s'agit du numéro 11 de la revue Questions internationales, intitulé «L'ONU à l'épreuve», de l'ouvrage collectif du Centre Europe - Tiers-monde (Cetim): ONU, Droits pour tous ou loi du plus fort?, et du livre de la chercheuse Béatrice Pouligny, Ils nous avaient promis la paix.*

Dans un dossier très riche et facile d'accès, Questions internationales replace l'ONU dans son contexte, historique, politique et institutionnel, soixante ans après sa création. Bien évidemment, le traumatisme qu'ont représenté et représentent encore la guerre en Irak, la question du terrorisme et celle des missions de paix sont au cœur des préoccupations de la revue. Une revue qui n'oublie pas de se pencher sur le rôle de plus en plus important du mouvement altermondialiste sur la scène internationale, qui aime à se présenter comme le gardien des valeurs incarnées par les Nations unies.

C'est justement de ce rôle clé que l'ouvrage collectif aussi militant que vivifiant du Cetim cherche à faire le tour. Des nombreuses contributions qu'il réunit, on retiendra cette affirmation selon laquelle la question que se pose le mouvement altermondialiste n'est pas tellement de savoir comment changer l'ONU, mais comment changer le monde. Et de réaffirmer que tout changement viendra d'abord d'en bas.

Enfin, dans un tout autre registre, Béatrice Pouligny réussit de manière fort convaincante et au travers d'un travail d'enquête de longue haleine à décrire comment les opérations de maintien de la paix des Nations unies sont vécues par les populations auxquelles elles sont censées bénéficier. En se rapprochant du vécu des habitants de pays en guerre, l'auteur invite à une réflexion engagée et urgente sur les manières de gagner la paix.

* L'ONU à l'épreuve, Questions internationales, No11, janvier-février 2005. La documentation française.

ONU, Droits pour tous ou loi du plus fort?, Regards militants sur les Nations unies. Cetim. Janvier 2005.

Ils nous avaient promis la paix, Béatrice Pouligny. Sciences Po, Les Presses, octobre 2004.