Parler de solutions africaines aux problèmes africains n’a aucun sens dans l’immense région désertique du Sahel. En s’abritant derrière cette formule, les pays européens ont en effet pendant longtemps refusé de voir que leurs Etats clients de toute cette zone étaient en train de s’effondrer, gangrenés par la corruption, minés par l’absence d’une politique de cohésion nationale incluant toutes les communautés ethniques et ruinés par une gouvernance erratique.