Japon

L'empereur Naruhito du Japon accède officiellement au trône

Promettant d’agir «en ayant toujours le peuple à l’esprit», le 126e empereur du Japon s'est symboliquement vu attribuer les sceaux royaux et les trésors sacrés

Naruhito a officiellement accompli mercredi ses premières obligations en tant que 126e empereur du Japon, au lendemain de l'abdication de son père Akihito.

Au cours d'un cérémonial très codifié de six minutes, au côté de son frère cadet devenu prince héritier, le nouveau souverain de 59 ans a acté son accession au trône du chrysanthème. Il s'est symboliquement vu attribuer les sceaux royaux et les trésors sacrés, une épée, un joyau et un miroir, dont la possession officialise son statut d'empereur.

Lire aussi: Naruhito, un empereur du Japon ouvert au monde

Les femmes de la famille impériale étaient exclues de la cérémonie. La seule invitée était l'unique ministre féminine du gouvernement de Shinzo Abe.

L'empereur a ensuite prononcé son premier discours, cette fois en présence de son épouse Masako, arborant un diadème serti de diamants, et d'un plus large public composé d'un peu plus de 260 personnalités.

«Je m'engage à agir conformément à la constitution et à remplir mes obligations de symbole de l'Etat et de l'unité du peuple, en ayant toujours le peuple à l'esprit et en me tenant toujours à son côté», a solennellement déclaré Naruhito.

Une nouvelle ère Reiwa 

Il a aussi dit son «respect» pour l'attitude de son père pendant 30 ans de règne, qui a «partagé les joies et peines du peuple» et témoigné sa «compassion». Akihito, désormais empereur émérite, était absent. Pour la première fois en 202 ans, la succession se fait du vivant de l'empereur sortant, devenu à mercredi minuit empereur émérite, un titre inédit.

Le Japon est ainsi entré dans la nouvelle ère Reiwa (belle harmonie) après trois décennies d'ère Heisei (parachèvement de la paix), qui a marqué les esprits en raison non seulement des nombreuses catastrophes naturelles qui l'ont émaillée mais aussi de la proximité inédite de l'empereur Akihito avec le peuple dont il a été le symbole.

Un peu partout dans le pays, des Japonais se sont levés aux aurores pour assister au premier lever de soleil de Reiwa, même si un ciel nuageux a souvent gâché le spectacle.


En vidéo: Trois ères qui ont façonné l’histoire du Japon.

Publicité