Alors que le géant de la presse allemand Axel Springer se lance à la conquête des Etats-Unis, son titre phare, le tabloïd Bild, un des journaux les plus lus d’Europe avec 1,2 million d’exemplaires quotidiens, est touché par un scandale. Les dessous de l’affaire montrent le décalage entre le discours mis en avant pour séduire le lectorat américain et certaines pratiques du groupe.