Professeur de santé publique à l’Université de Hongkong, Leo Poon a fait partie de l’équipe qui a décodé le virus à l’origine de l’épidémie de SRAS en 2003. Il a aussi contribué à développer un vaccin contre la grippe aviaire H7N9.

Lire aussi l'article lié: 20 millions de Chinois en quarantaine