santé

L’épouse de Gordon Brown mène campagne devant l’OMS

Mardi, devant l’Assemblée mondiale de la santé, Sarah Brown, épouse du premier ministre britannique, a tenu un discours engagé pour combattre la mortalité des femmes enceintes.

Selon la First Lady britannique, dans les pays en voie de développement, la mortalité des femmes enceintes est la première cause de décès chez les jeunes filles de 15-19 ans. Sarah Brown a insisté pour que les objectifs du Millénaire fixés par les Nations unies soient atteints pour mieux combattre la mortalité maternelle. Devant une salle des Assemblées bondée, Sarah Brown a souligné la nécessité de mener campagne contre ce fléau qui touche avant tout les pays de l’Afrique subsaharienne et d’Asie du Sud-Est. «Le niveau de la mortalité maternelle doit être un indicateur clé d’un système de santé qui fonctionne.»

Sarah Brown n’a pas parlé en qualité de spécialiste de la Santé et s’est longuement excusée de n’avoir pas les compétences des gens présents dans l’assemblée. Elle parlait surtout en qualité de mère qui, en 2001, a perdu son enfant prématuré dix jours après sa naissance. Son intervention a été ovationnée.

Publicité