Des catwalks illuminés des défilés de mode aux couloirs sombres du Parlement européen, il n'y aurait qu'un pas que l'un des mannequins les plus en vue du moment aurait décidé de franchir. En Estonie, Carmen Kass se présente sur la liste de Res Publica, le parti du premier ministre, le libéral Juhan Parts. A l'en croire, cette grande blonde de 25 ans, dont l'allure et le regard renversants ont servi à promouvoir parfums et grandes marques de prêt-à-porter, aurait décidé de prendre sa retraite. Fini la vie de top model! Si elle est élue dimanche prochain, c'est promis, Carmen embrassera les dossiers européens avec autant de grâce qu'elle captait la lumière des flashes. Les électeurs du plus petit des trois pays baltes la croiront-elle sur parole? Afficher une telle célébrité sur sa liste (même en 11e position) est, en tout cas, le moyen trouvé par Juhan Parts pour s'attirer les faveurs de la jeunesse. Il faut dire que, pour une première dans ce nouvel Etat membre, le scrutin n'attire pas les foules: le taux d'abstention s'annonce supérieur à 60%…