Une Jigouli, marque soviétique des années 1970, gît dans le fossé. Plus loin, au carrefour, une voiture désossée peinte de la lettre Z a été abandonnée par les forces russes, qui ont occupé le village de Tshirkuny dès le premier jour de la guerre. Sous la pression des forces ukrainiennes elles ont déguerpi le 6 mai. Non sans tout remballer à la hâte: leur matériel, mais aussi le fruit de leurs rapines.