Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Heinz-Christian Strache le 22 août 2018 à Vienne.
© REUTERS / HEINZ-PETER BADER

Elections européennes

L'extrême droite autrichienne tend la main à la Hongrie de Orban

Le chef du parti d'extrême droite autrichien a proposé lundi une alliance au parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban en vue des élections européennes

Le vice-chancelier autrichien Heinz-Christian Strache, dirigeant du parti d'extrême droite FPÖ, a proposé lundi 10 septembre de former un bloc commun au sein du Parlement européen avec le parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban. «J'invite avec plaisir le Premier ministre hongrois Viktor Orban et son parti Fidesz à travailler ensemble à l'avenir dans un bloc commun de l'UE!», a déclaré le Heinz-Christian Strache, chef du Parti de la liberté (FPÖ) sur Facebook.

Notre éditorial: L’accommodement à l’extrême droite

Heinz-Christian Strache et d'autres membres du FPOe sont comme Victor Orban partisans d'une ligne dure contre les migrants arrivant en Europe, mais le FPÖ siège actuellement avec d'autres partis d'extrême droite au sein du groupe Europe des Nations et des libertés (ENL). Le Fidesz de Viktor Orban est membre du Parti populaire européen (PPE), principale formation rassemblant la droite et le centre-droit au Parlement européen, comme Angela Merkel et Jean-Claude Juncker.

Vers une procédure européenne contre la Hongrie

La main tendue à Viktor Orban de Heinz-Christian Strache, qui participe au gouvernement de coalition dirigé par le conservateur autrichien Sebastian Kurz, intervient à la veille d'un discours que doit tenir Viktor Orban devant le Parlement européen pour défendre son gouvernement mis en cause dans un rapport de l'eurodéputée Judith Sargentini (Verts).

Lire aussi: Viktor Orban, seigneur de Budapest

Les eurodéputés devront se prononcer sur le déclenchement de la phase préliminaire de l'article 7 sur le respect de l'Etat de droit contre la Hongrie, une procédure qui n'a été déclenchée qu'une fois jusqu'ici, contre la Pologne en décembre. Elle pourrait aboutir à une suspension des droits de vote de la Hongrie dans l'UE. Le débat aura lieu mardi après-midi à Strasbourg et le vote mercredi.

Soutiens des partis anti-immigration européens

Si la politique de Viktor Orban a suscité de nombreuses critiques, elle a été applaudie par des partis anti-immigration ou critiques vis-à-vis de l'UE ailleurs en Europe. Ainsi le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a exprimé son admiration pour Viktor Orban et les deux hommes se sont rencontrés en août pour lancer un manifeste hostile à l'immigration en vue des élections européennes du printemps 2019.

Mateo Salvini a aussi rencontré la semaine dernière Steve Bannon, l'ex-conseiller du président américain Donald Trump, qui affirme avoir parlé avec Viktor Orban sur le projet de former un mouvement de droite pan-européen avant les élections de 2019.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a