Les bâtiments du Congrès américain et de la Maison-Blanche ont été bouclés lundi en raison de la présence d’un homme armé au Capitole, a-t-on appris de source policière. La police du Capitole de Washington a tiré sur cet individu. Le suspect a été blessé grièvement, a confirmé la police.

L’incident a déclenché une brève panique au cœur d’une capitale américaine sous haute sécurité.

Lire aussi: Barack Obama, les larmes contre les armes

«Lors d’un contrôle de routine, l’individu a sorti ce qui semblait être une arme et l’a pointée vers les policiers. Un policier a tiré et blessé le suspect, qui a été par la suite pris en charge par le personnel médical», a expliqué Matthew Verderosa, chef de la police du Capitole, lors d’un point presse. L’homme a été placé en garde à vue, a-t-il précisé.

Le suspect, connu des services de police, est actuellement «opéré» et son état de santé est à ce stade «inconnu», a ajouté Matthew Verderosa. Il a indiqué qu’une arme avait été retrouvée sur le lieu de l’incident tandis que la voiture du suspect a été identifiée à proximité.

L’enquête va désormais chercher à déterminer les raisons qui ont poussé cet homme à tenter de pénétrer armé au sein du Capitole. «Nous pensons qu’il s’agit de l’acte d’une seule personne qui a fréquenté le Capitole auparavant et il n’y a pas de raison de penser que ce soit plus qu’un acte criminel», a expliqué Matthew Verderosa.

Le Capitole confiné pendant plus d’une heure

Le chef de la police du Capitole a également fait savoir qu’une femme, «non impliquée» dans l’incident, souffrait de «blessures légères». La visiteuse a été transportée à l’hôpital. Aucun officier de police n’a été blessé.

Le ou les coups de feu ont provoqué le confinement pendant plus d’une heure du Capitole, qui abrite le Sénat et la Chambre des représentants. Même s’il est levé, les mesures de sécurité ont été renforcées pour «assurer la sécurité de la communauté parlementaire», a assuré la police du Capitole.

Les deux chambres du Congrès sont actuellement en vacances et peu de parlementaires se trouvent à Washington, mais la capitale américaine reçoit beaucoup de visiteurs à l’occasion de la floraison de ses célèbres cerisiers. Beaucoup d’élèves visitent aussi Washington dans la semaine après Pâques.

Le Secret Service, chargé de la sécurité du président des Etats-Unis, Barack Obama, a temporairement fait évacuer les abords de la Maison-Blanche après l’incident.