Le secrétaire général de l'ONU a souhaité lundi à Genève une intervention des Etats-Unis au Liberia. Kofi Annan avait demandé samedi au Conseil de sécurité d'autoriser le déploiement au Liberia d'une force multinationale. «Il y a beaucoup d'attentes pour que les Etats-Unis se préparent à prendre la direction de cette force, mais naturellement, c'est une décision qu'ils doivent prendre en toute souveraineté. Tous les regards sont tournés vers eux», a déclaré Kofi Annan.

Une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU a entamé lundi à Accra, au Ghana, des discussions à propos de l'envoi d'une force de maintien de la paix au Liberia. Le Ghana occupe la présidence tournante de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) et joue un rôle de premier plan dans la tentative de résolution du conflit au Liberia.

Un avion-cargo affrété par le CICR et avec huit tonnes de secours médicaux à bord est arrivé hier à Monrovia en provenance de Genève. L'équipe médicale du CICR travaille sans discontinuer depuis deux semaines à l'Hôpital John F. Kennedy. Elle traite actuellement près de 500 patients.