Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Photo mise en ligne depuis le Lifeline, avec une patrouille de la marine de Malte.
© Social Media

méditerranée

Le Lifeline accostera à Malte, les migrants seront répartis entre six pays européens

Le navire de l'association allemande devrait pouvoir accoster ce mercredi. Giuseppe Conte et Emmanuel Macron fustigent l'ONG

Le navire humanitaire Lifeline attendait mercredi de pouvoir accoster à Malte avec à son bord 233 migrants que six pays européens dont l'Italie et la France ont accepté de prendre en charge, selon les dirigeants italien et français.

«Je viens d'avoir le Premier ministre Muscat au téléphone: le navire de l'ONG Lifeline accostera à Malte», a déclaré le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte dans un communiqué, ajoutant que «l'Italie accueillera une partie des migrants». Il n'a pas précisé quand le navire, qui attendait depuis une semaine un port d'accueil, serait autorisé à accoster à Malte, ni combien de migrants l'Italie prendrait à sa charge.

Notre reportage à bord de l'Aquarius: En Méditerranée, le ballet macabre des gardes-côtes libyens

Une répartition entre six pays

Les migrants seront répartis sur six pays, à raison de «quelques dizaines d'individus par pays» d'accueil, a précisé le président français Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Rome, à l'issue d'une visite au pape François.

Emmanuel Macron a, par ailleurs, indiqué avoir discrètement rencontré la veille Giuseppe Conte et évoqué avec lui le dossier des migrants qui empoisonne les relations entre les deux pays.

Lire aussi: Après l'Aquarius, l'Italie refuse un autre bateau de réfugiés

Une enquête contre Lifeline

Malte a accepté d'accueillir le Lifeline bloqué depuis des jours au large de ses côtes, que l'Italie avait refusé, avec un accord pour répartir les migrants parmi des pays membres volontaires. Parmi eux figure aussi le Portugal.

Mais le gouvernement maltais a aussi annoncé dans un communiqué que si le Lifeline arrivait sur l'île, il enquêterait et prendrait des mesures contre le navire «qui a ignoré les instructions données conformément aux règles internationales par les autorités italiennes».

Epousant la ligne dure représentée par son ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, chef de la Ligue (extrême droite), Giuseppe Conte a lui aussi précisé que le Lifeline serait «soumis à une enquête pour s'assurer de sa nationalité et du respect des règles du droit international de la part de son équipage».

«Et de deux ! Après l'Aquarius envoyé en Espagne, c'est désormais au tour du navire de l'ONG Lifeline d'aller à Malte avec ce navire hors-la-loi qui en définitive sera séquestré», a twitté Matteo Salvini, également vice-premier ministre de Giuseppe Conte.

Emmanuel Macron s'est également montré critique envers l'ONG, qui «est intervenue en contravention de toutes les règles et des garde-côtes libyens» et qui a fait «le jeu des passeurs», un reproche selon lui «indicible dans l'émotion collective».

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a