MaVI MARMARA

L’IHH, une ONG polémique

L’organisation turque serait proche du Hamas

La Fondation pour les droits de l’homme et pour l’aide humanitaire (IHH) a joué un rôle clé dans l’organisation de la flottille pro-palestinienne, ayant même acquis spécifiquement un ferry et un cargo pour l’expédition de Gaza. L’IHH est l’une des ONG turques les plus actives à l’étranger. Présente dans 160 pays, elle cible en priorité les populations musulmanes. Aide d’urgence en cas de besoin, cette fondation est aussi en première ligne pour la construction de mosquées, d’écoles ou d’hôpitaux. Son implication en Palestine a débuté en 1998, mais elle a été fondée en 1992 pour soutenir les musulmans de Bosnie. L’IHH dispose d’un bureau à Gaza et d’une représentation en Cisjordanie.

L’association fait polémique côté israélien. Tel-Aviv l’a placée sur sa liste noire et interdite sur son sol du fait de ses liens avec le mouvement palestinien islamiste du Hamas. Encore récemment le président de l’IHH, Bulent Yildirim, a été reçu par Khaled Mechaal, le chef du Hamas en Syrie. C’est d’ailleurs dans ce cadre que le représentant de l’IHH en Cisjordanie a été interpellé par l’armée israélienne en avril et incarcéré durant 21 jours. La fondation a également fait l’objet d’enquêtes par les autorités turques. Certains de ses membres qui s’apprêtaient à partir combattre en Afghanistan, Tchétchénie et en Bosnie ont été arrêtés à la fin des années 1990.

Publicité