Liz Cheney a essuyé mardi, comme attendu, une cuisante défaite lors de sa primaire dans le Wyoming face à Harriet Hageman, la candidate soutenue par Donald Trump. Cette dernière a obtenu «le plus de voix dans cette primaire. Elle a gagné. Je l'ai appelée pour qu'elle concède la course», a indiqué l'élue sortante, promettant qu'elle allait «faire tout ce qu'il faut pour que Donald Trump ne s'approche plus jamais du Bureau ovale».

Son combat actuel, c’est davantage le maintien de la démocratie américaine que se faire réélire à la Chambre des représentants le 8 novembre prochain lors des élections de mi-mandat. Liz Cheney se fait peu d’illusions quant à ses chances de l’emporter lors de la primaire républicaine de mardi dans son Etat du Wyoming, qui a voté à plus de 70% pour Donald Trump lors de la présidentielle de 2020. Accusant un retard oscillant entre 20 et 30 points sur sa rivale Harriet Hageman, laquelle a le soutien de l’ex-président, l’élue de la Chambre des représentants risque de payer au prix fort son opposition frontale à Donald Trump.