L’essentiel

La Suisse comptait ce vendredi 4946 nouveaux cas de coronavirus, 111 décès supplémentaires et 252 malades hospitalisés en vingt-quatre heures. Le taux de positivité s’élève à 19,18%.

Le pays dénombre par ailleurs 28 703 personnes en isolement et 30 451 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine.

Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires demandent de limiter les voyages pour les fêtes de Thanksgiving à la fin du mois, alors que le pays a compté plus de 2000 morts en 24 heures pour la première fois depuis mai dernier.

Bâle-Ville, où le nombre de cas augmente, a décidé de fermer les restaurants, les bars, les cafés, les piscines couvertes et les casinos dès lundi et jusqu’au 13 décembre.

Retrouvez notre  suivi de la journée de jeudi


■ France: report d’une semaine du Black Friday conditionné à une réouverture des commerces

La grande distribution, le commerce et le commerce en ligne ont accepté vendredi de décaler d’une semaine le Black Friday, prévu le 27 novembre, «sous réserve d’une réouverture des commerces d’ici là», ont-ils annoncé dans un communiqué commun avec le Ministère de l’économie.

Ce report, conditionné donc à une réouverture des commerces avant le 4 décembre, a précisé Bercy, doit permettre d’éviter des attroupements dans les magasins alors que l’épidémie de Covid-19 sévit toujours.

Une décision sur cette date de réouverture, largement réclamée par les professionnels à un mois de Noël, doit être annoncée prochainement par l’exécutif.


■ En Valais, restrictions sanitaires reconduites jusqu’au 13 décembre

La fermeture des établissements de restauration, des lieux de divertissement et de loisirs prévue initialement jusqu’au 30 novembre est prolongée au 13 décembre. Les rassemblements, manifestations et activités de plus de dix personnes dans l’espace privé et public demeureront aussi interdits jusqu’à cette date.

Les mesures prises ont eu des effets positifs mais la situation sanitaire reste préoccupante, a indiqué la cheffe du département valaisan de la Santé Esther Waeber-Kalbermatten vendredi.

Le gouvernement valaisan lâche toutefois du lest en ce qui concerne les services religieux. Cinquante personnes au maximum au lieu de dix pourront y participer dès le 1er décembre, dans le respect «strict» des gestes barrières.

Le conseiller d’Etat libéral-radical Frédéric Favre assure que le recours intenté en justice par plusieurs paroissiens contre la décision précédente du gouvernement n’a joué aucun rôle. «Ce ne sont pas des recours qui vont dicter la ligne du Conseil d’Etat. Notre seule volonté est de pouvoir redonner au peuple, le plus rapidement possible, l’ensemble des libertés individuelles.»

A la même date, les visites dans les EMS et les hôpitaux seront autorisées «à des conditions strictes, des limitations pouvant être fixées en fonction de la situation sanitaire de l’institution concernée». Quant aux jeunes de moins de 16 ans, ils pourront reprendre leurs activités sportives, à l’exception des compétitions.


■ Une campagne massive de tests ce week-end dans le Sud-Tyrol

Le Sud-Tyrol, une région autonome de l’extrême nord de l’Italie à la frontière avec l’Autriche, a entamé une campagne massive de dépistage du Covid 19 qui durera jusqu’à dimanche, dans le but de tester 70% de sa population sur une base volontaire. Selon les autorités de cette région essentiellement germanophone, appelée aussi Haut-Adige, les taux d’infection par le coronavirus ont «atteint de telles proportions» qu’il devenu crucial de tester 350 000 personnes pour isoler les vecteurs de contamination. Cette campagne de tests intervient en amont de la réouverture des écoles maternelles et primaires prévue pour mardi.


■ Bâle-Ville ferme à son tour bars et restaurants, limite les événements publics

Les restaurants, les bars, les centres de fitness et les piscines seront fermés dès lundi à Bâle-Ville en raison de la hausse des cas. Les événements publics sont limités à 15 personnes, a annoncé le gouvernement bâlois. La mesure s’applique jusqu’au 13 décembre.

«Le gouvernement est conscient que les restrictions sont sévères. Mais ça ne peut pas continuer comme ces dernières semaines», a déclaré vendredi Lukas Engelberger, chef du département de la santé du canton de Bâle-Ville. Le nombre d’infections au coronavirus n’a pas baissé dans le canton, contrairement à la tendance nationale. Bâle-Ville a signalé 110 nouvelles infections vendredi et 105 jeudi. Quatre décès ont été annoncés vendredi. Actuellement, 148 personnes sont hospitalisées, dont 26 en soins intensifs.


■ L’OFSP appelle la population à se faire tester

Le nombre de cas diminue, mais moins de tests sont également effectués. L’Office fédéral de la santé publique lancera dimanche une nouvelle campagne de communication, afin d’inciter les Suisses à se faire tester.

Pour éviter de transmettre le virus, les cas de Covid-19 doivent être détectés aussi vite que possible

Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l’infection de l’OFSP

La situation reste sérieuse, mais le nombre de cas et d’hospitalisation tend à se stabiliser voire à diminuer, selon Virginie Masserey. Les tests jouent un rôle primordial dans cette phase de diminution, a-t-elle indiqué.


■ Vers un allongement du délai d’amortissement des crédits cautionnés

Les PME devraient bénéficier de conditions plus souples pour les crédits cautionnés par la Confédération dans le cadre de la crise. La commission de l’économie du Conseil des Etats accepte l’extension de la durée de l’amortissement introduite par le National. Le délai passerait ainsi de cinq à huit ans. La mesure permettra de donner davantage de marge de manœuvre aux entreprises pour le remboursement des crédits, explique la commission. Elle n’a toutefois été prise que de justesse, grâce à la voix prépondérante du président.

La commission rejette, en revanche, unanimement la décision du National de bloquer les taux d’intérêt actuels des crédits jusqu’au 31 mars 2028. Les taux d’intérêt pourront, si nécessaire, être adaptés dès le 31 mars 2021 par le Conseil fédéral. La commission suit également le gouvernement sur les dividendes des entreprises concernées. Ils ne doivent pas être distribués pendant la durée du cautionnement solidaire.


■ Pfizer et BioNTech vont déposer une demande d’autorisation aux Etats-Unis

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et la société allemande BioNTech ont confirmé qu’ils déposeraient vendredi auprès de l’Agence américaine des médicaments (FDA) une demande d’autorisation de mise sur le marché pour leur vaccin contre le Covid-19, devenant les premiers fabricants à le faire aux Etats-Unis.

La FDA n’a pas dit combien de temps il lui faudrait pour examiner les données, mais le gouvernement américain table sur un feu vert dans la première quinzaine de décembre.

Lire aussi: Sang de crabe, foie de requin et rares écorces, les ingrédients inattendus des vaccins anti-covid


■ Une partie «très substantielle» des Espagnols vaccinés d’ici à mi-2021

«Nos prévisions sont que, dans tous les scénarios raisonnables, une partie très substantielle de la population espagnole pourra être vaccinée, avec toutes les garanties, au cours du premier semestre» de l’année prochaine, a déclaré le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez.

Il a ajouté que le plan de vaccination serait présenté mardi en Conseil des ministres et que l’Espagne serait «le premier pays de l’UE, avec l’Allemagne, à avoir un plan complet de vaccination».


■ La France «sur la bonne voie» pour la réouverture des petits commerces

Le premier ministre français Jean Castex a estimé vendredi que le pays est «sur la bonne voie» sur le plan de l’amélioration des indicateurs sanitaires pour envisager une réouverture des petits commerces «autour du 1er décembre». Il a rappelé les deux conditions pour cette réouverture: amélioration des indicateurs sanitaires, et des protocoles adaptés.

Emmanuel Macron s’adressera aux Français mardi à 20h pour annoncer une adaptation des règles du confinement face à l’épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi l’Elysée.


■ L’Irlande du Nord et une partie de l’Ecosse renforcent leurs restrictions

Plus de 2 millions d’Ecossais s’apprêtent à vivre dès vendredi soir sous le plus haut niveau de restrictions contre le nouveau coronavirus, alors que l’Irlande du Nord a décidé de son côté d’introduire un nouveau confinement de deux semaines.

En Ecosse, à partir de 18h locales dans 11 zones dont la ville de Glasgow, les pubs et restaurants garderont portes closes jusqu’au 11 décembre, comme les commerces non essentiels et les coiffeurs. Les écoles resteront en revanche ouvertes. Ces mesures concernent plus de 2 millions de personnes sur une population de 5,5 millions d’habitants.

En Irlande du Nord, le gouvernement local a décidé jeudi soir d’imposer deux semaines de confinement supplémentaires du 27 novembre au 11 décembre.


■ Tessin: des milliers de frontaliers auront perdu leur poste en 2020

Selon une estimation du syndicat Ocst relayée par tio.ch, 3000 travailleurs frontaliers italiens ont déjà perdu leur emploi en 2020 au Tessin, et ils devraient être 4000 d’ici la fin de l’année. Les données établies par l’Ocst se basent sur les formulaires remplis pour demander les allocations-chômage dans un État de l’Union européenne (UE), précise le site du journal gratuit 20 Minuti. Et comme le syndicat recueille environ 80% des demandes d’indemnité, le nombre de frontaliers ayant perdu leur emploi en cette année de crise sanitaire pourrait atteindre 5000, extrapole tio.ch.


■ 4946 nouvelles contaminations en 24 heures

Ce jeudi par rapport à il y a un jour, la Suisse compte 4946 cas supplémentaires de coronavirus, indique l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). 111 décès supplémentaires sont à déplorer et 252 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 25 786 tests ont été transmis. Le taux de positivité s’élève à 19%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d’infections est de 73 396. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 849,02 nouvelles infections pour 100 000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 290 601cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 2 513 729 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s’élève à 3575 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 11 481. Le pays dénombre par ailleurs 28’703 personnes en isolement et 30’451 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 985 autres personnes revenant de voyage d’un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.


■ Dans un bar romain, interdiction de parler du Covid

Au Feeling, un message clair et trône au-dessus du comptoir: «Interdiction de parler du coronavirus». Dans ce petit bar de Rome, la patronne a décidé de redonner à ses clients un peu de «sérénité» en les obligeant à ne plus plus parler de ce sujet omniprésent et anxiogène. «Cela fait des mois qu’on parle de la même chose, alors on a choisi d’alléger l’atmosphère en affrontant la situation avec le sourire», explique à l’AFP Cristina Mattioli, la gérante du Feeling. Durement frappée, l’Italie, premier pays européen touché par le coronavirus, a enregistré depuis le début de la pandémie plus de 1,3 million de cas et près de 48 000 morts. Pour aider ses clients, Cristina a installé une autre pancarte pour suggérer des «Idées de sujets de conversations: actualité, vie des gens célèbres, histoire, culture générale».


■ En France, le pic de la seconde vague a vraisemblablement été franchi

L’agence sanitaire Santé publique France, indique dans un communiqué que «même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi». Selon Santé publique France, «les résultats actuels permettent de constater une diminution franche de tous les indicateurs, plus marquée dans les premières métropoles mises sous couvre-feu».

L’agence sanitaire estime que ces mesures ont eu «un effet direct»: c’est en effet ce que semble prouver «la temporalité entre la mise en application du premier couvre-feu et l’inversion de la tendance une dizaine de jours plus tard». Pour la semaine du 9 au 15 novembre, on observe une baisse simultanée du nombre de nouveaux cas de contamination confirmés (-40%), des hospitalisations (-13%) et des admissions en réanimation (-9%).

Le nombre de morts, lui, «semble se stabiliser pour la première fois après plusieurs semaines d’augmentation»: il s’est élevé à 3756 pour la semaine du 9 au 15 novembre, contre 3817 la précédente. C’est également «la première fois» depuis le début de la seconde vague que les hospitalisations et les admissions en réanimation diminuent d’une semaine à l’autre: 17 390 contre 19 940 la semaine précédente pour les premières, et 2761 contre 3037 pour les deuxièmes.


■ L’OMS opposée à l’utilisation du remdesivir

«Le médicament antiviral remdesivir n’est pas conseillé pour les patients admis à l’hôpital pour le Covid-19, quel que soit le degré de gravité de leur maladie, car il n’y a actuellement pas de preuve qu’il améliore la survie ni qu’il permette d’éviter d’être placé sous ventilation artificielle», indique dans un communiqué l’Organisation mondiale de la santé.

L’OMS s’est prononcée après l’avis de son panel d’experts, dont les conclusions sont publiées dans la revue médicale BMJ. Ces experts soulignent «la possibilité d’importants effets secondaires» de ce médicament, de même que «son coût relativement important et ses implications logistiques», puisqu'«il doit être administré par intraveineuse». Initialement développé contre la fièvre hémorragique Ebola, le remdesivir est vendu par le laboratoire Gilead sous le nom commercial de Veklury. Il est devenu le 3 juillet le premier médicament contre le Covid à recevoir une autorisation de mise sur le marché européen conditionnelle.


■ Plus de neuf millions de cas en Inde

Le coronavirus a infecté plus de 9 004 000 personnes en Inde, et fait 132 162 morts, soit le deuxième total national le plus élevé au monde après celui des Etats-Unis, ont annoncé les autorités sanitaires indiennes. De nombreux experts pensent cependant que le chiffre réel est beaucoup plus élevé, et ce en raison d’un nombre relativement faible de tests.

Deuxième pays le plus peuplé au monde, l’Inde a vu son nombre de nouvelles contaminations baisser ces dernières semaines, mais elle enregistre toujours 45 000 nouveaux cas par jour en moyenne. New Delhi, qui doit aussi faire face en ce moment à l’étouffante pollution hivernale de l’air, dénombre plus d’un demi-million de cas, et la progression de la maladie s’accélère. L’Inde a imposé en mars des restrictions très strictes. Mais celles-ci ont été graduellement levées par un gouvernement ayant à cœur de relancer la machine économique, alors que des millions d’emplois ont été supprimés depuis le début de la crise.


■ Plus de 2000 morts et 200 000 nouveaux cas en 24 heures aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré sur 24 heures entre mercredi et jeudi 2239 décès liés au Covid-19, selon l’université Johns-Hopkins. Quelque 200 146 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus y ont été recensés dans le même temps. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde par le virus en valeur absolue. La barre des 2000 morts quotidiens était régulièrement franchie au printemps, au plus fort de la crise sanitaire aux Etats-Unis, mais ne l’avait plus été depuis des mois.

L’épidémie est actuellement en pleine phase «exponentielle» à travers le pays, ont alerté jeudi les centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), demandant aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de Thanksgiving à la fin de la semaine prochaine.

MediaSlot: ImageContainer #InlineImage

Au total, 252 419 morts ont été attribuées au Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, sur quasiment 11,7 millions de cas recensés.


■ Couvre-feu en Californie

Le gouverneur de Californie a annoncé qu’une grande partie de l’Etat serait placée sous couvre-feu durant un mois pour faire face à «une hausse rapide et sans précédent des cas». La mesure doit entrer en vigueur samedi et durera jusqu’au 21 décembre. Elle interdit tous les déplacements «non essentiels» entre 22h et 5h dans les comtés les plus touchés par le coronavirus.

Le virus se propage à une vitesse jamais vue depuis le début de cette pandémie. Nous sonnons l’alarme

Gavin Newsom, gouverneur de Californie

À ce jour, environ 94% de la population californienne est concernée, dont la mégalopole de Los Angeles et San Diego, plus au sud. La ville de San Francisco échappe pour le moment au couvre-feu. Mais San Francisco a dû se résoudre comme les autres à interdire la restauration dans des lieux clos et à restreindre la capacité des commerces.

Les autorités sanitaires de Californie estiment que le nombre de nouvelles contaminations a augmenté d’environ 50% au cours de la première semaine de novembre, laissant craindre un engorgement des services d’urgence.



Les nouveaux cas en Suisse (par 24 heures) depuis début mai:

  • Vendredi 20 novembre: 4946.
  • Jeudi 19 novembre: 5007.
  • Mercredi 18 novembre: 6114.
  • Mardi 17 novembre: 4560.
  • Lundi 16 novembre (pour les trois jours): 12 839.
  • Vendredi 13 novembre: 6739.
  • Jeudi 12 novembre: 6924.
  • Mercredi 11 novembre: 8270.
  • Mardi 10 novembre: 5980.
  • Lundi 9 novembre (pour les trois jours): 17 309 cas.
  • Vendredi 6 novembre: 9409 cas.
  • Jeudi 5 novembre: 10 128.
  • Mercredi 4 novembre: 10 073.
  • Mardi 3 novembre: 6126.
  • Lundi 2 novembre (pour les trois jours): 21 926.
  • Vendredi 30 octobre: 9207.
  • Jeudi 29 octobre: 9386.
  • Mercredi 28 octobre: 8616.
  • Mardi 27 octobre: 5949.
  • Lundi 26 octobre (pour les trois jours): 17 440.
  • Vendredi 23 octobre: 6634.
  • Jeudi 22 octobre: 5256.
  • Mercredi 21 octobre: 5596.
  • Mardi 20 octobre: 3008.
  • Lundi 19 octobre (pour les trois jours): 8737.
  • Vendredi 16 octobre: 3015.
  • Jeudi 15 octobre: 2613.
  • Mercredi 14 octobre: 2823.
  • Mardi 13 octobre: 1445.
  • Lundi 12 octobre (pour les 3 jours): 4068.
  • Vendredi 9 octobre: 1487.
  • Jeudi 8 octobre: 1172.
  • Mercredi 7 octobre: 1077.
  • Mardi 6 octobre: 700.
  • Lundi 5 octobre (pour les 3 jours): 1548.
  • Vendredi 2 octobre: 552.
  • Jeudi 1er octobre: 550.
  • Mercredi 30 septembre: 411.
  • Mardi 29 septembre: 225.
  • Lundi 28 septembre (pour les 3 jours): 782.
  • Vendredi 25 septembre 488.
  • Jeudi 24 septembre: 391.
  • Mercredi 23 septembre: 437.
  • Mardi 22 septembre: 286.
  • Lundi 21 septembre (pour les 3 jours): 1095.
  • Samedi 19, dimanche 20 septembre: l’OFSP a arrêté de diffuser les chiffres le week-end.
  • Vendredi 18 septembre: 488.
  • Jeudi 17 septembre: 530.
  • Mercredi 16 septembre: 514.
  • Mardi 15 septembre: 315.
  • Lundi 14 septembre: 257.
  • Dimanche 13 septembre: 475.
  • Samedi 12 septembre: 465.
  • Vendredi 11 septembre: 528.
  • Jeudi 10 septembre: 405.
  • Mercredi 9 septembre: 469.
  • Mardi 8 septembre: 245.
  • Lundi 7 septembre: 191.
  • Dimanche 6 septembre: 444.
  • Samedi 5 septembre: 425.
  • Vendredi 4 septembre: 405.
  • Jeudi 3 septembre: 364.
  • Mercredi 2 septembre: 370.
  • Mardi 1er septembre: 216.
  • Lundi 31 août: 163.
  • Dimanche 30 août: 292.
  • Samedi 29 août: 376
  • Vendredi 28 août: 340.
  • Jeudi 27 août: 361.
  • Mercredi 26 août: 383.
  • Mardi 25 août: 202.
  • Lundi 24 août: 157.
  • Dimanche 23 août: 276.
  • Samedi 22 août: 295.
  • Vendredi 21 août: 306.
  • Jeudi 20 août: 266.
  • Mercredi 19 août: 311.
  • Mardi 18 août: 197.
  • Lundi 17 août: 187.
  • Dimanche 16 août 200.
  • Samedi 15 août: 253.
  • Vendredi 14 août: 268.
  • Jeudi 13 août: 234.
  • Mercredi 12 août: 274.
  • Mardi 11 août: 187.
  • Lundi 10 août: 105.
  • Dimanche 9 août: 152.
  • Samedi 8 août: 182.
  • Vendredi 7 août: 161.
  • Jeudi 6 août: 181.
  • Mercredi 5 août 181.
  • Mardi 4 août: 130.
  • Lundi 3 août: 66.
  • Dimanche 2 août: 138.
  • Samedi 1er août: 180.
  • Vendredi 31 juillet: 210.
  • Jeudi 30 juillet: 220.
  • Mercredi 29 juillet: 193.
  • Mardi 28 juillet: 130.
  • Lundi 27 juillet: 65.
  • Dimanche 26 juillet: 110.
  • Samedi 25 juillet: 148.
  • Vendredi 24 juillet: 154.
  • Jeudi 23 juillet: 117.
  • Mercredi 22 juillet: 141.
  • Mardi 21 juillet: 108.
  • Lundi 20 juillet: 20.
  • Dimanche 19 juillet: 99.
  • Samedi 18 juillet: 110.
  • Vendredi 17 juillet: 92.
  • Jeudi 16 juillet: 142.
  • Mercredi 15 juillet: 132
  • Mardi 14 juillet: 70.
  • Lundi 13 juillet: 63.
  • Dimanche 12 juillet: 85.
  • Samedi 11 juillet: 108.
  • Vendredi 10 juillet: 104.
  • Jeudi 9 juillet: 88.
  • Mercredi 8 juillet: 129.
  • Mardi 7 juillet: 54.
  • Lundi 6 juillet: 47.
  • Dimanche 5 juillet: 70.
  • Samedi 4 juillet: 97
  • Vendredi 3 juillet: 134.
  • Jeudi 2 juillet: 116.
  • Mercredi 1er juillet: 137.
  • Mardi 30 juin: 62.
  • Lundi 29 juin: 35.
  • Dimanche 28 juin: 62.
  • Samedi 27 juin: 69.
  • Vendredi 26 juin: 58.
  • Jeudi 25 juin: 52.
  • Mercredi 24 juin: 44.
  • Mardi 23 juin: 22.
  • Lundi 22 juin: 18.
  • Dimanche 21 juin: 18.
  • Samedi 20 juin: 26.
  • Vendredi 19 juin: 17.
  • Jeudi 18 juin: 17.
  • Mercredi 17 juin: 14.
  • Mardi 16 juin: 37.
  • Lundi 15 juin: 14.
  • Dimanche 14 juin: 23.
  • Samedi 13 juin: 31.
  • Vendredi 12 juin: 19.
  • Jeudi 11 juin: 33.
  • Mercredi 10 juin: 23.
  • Mardi 9 juin: 16.
  • Lundi 8 juin: 7.
  • Dimanche 7 juin: 9.
  • Samedi 6 juin: 20.
  • Vendredi 5 juin: 23.
  • Jeudi 4 juin: 20.
  • Mercredi 3 juin: 19.
  • Mardi 2 juin: 3.
  • Lundi 1er juin: 9.
  • Dimanche 31 mai: 17.
  • Samedi 30 mai: 17
  • Vendredi 29 mai: 32.
  • Jeudi 28 mai: 20.
  • Mercredi 27 mai: 15.
  • Mardi 26 mai: 15.
  • Lundi 25 mai: 10.
  • Dimanche 24 mai: 11.
  • Samedi 23 mai: 18.
  • Vendredi 22 mai: 13.
  • Jeudi 21 mai 36
  • Mercredi 20 mai: 40.
  • Mardi 19 mai: 21.
  • Lundi 18 mai: 10.
  • Dimanche 17 mai: 15.
  • Samedi 16 mai: 58
  • Vendredi 15 mai: 56.
  • Jeudi 14 mai: 50.
  • Mercredi 13 mai: 33.
  • Mardi 12 mai: 36.
  • Lundi 11 mai: 39.
  • Dimanche 10 mai: 54.
  • Samedi 9 mai: 44.