L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a-t-elle cherché à cacher le médiocre degré de préparation de l’Italie au Covid-19? Son bureau régional à Venise a publié le 13 mai dernier un rapport de 102 pages, intitulé «Un défi sans précédent, la première réponse de l’Italie au Covid-19». Le document établit les forces et les faiblesses du système italien au moment de la première vague. Il met aussi en évidence le plan obsolète de préparation à la pandémie de l’Italie, qui date de 2006 et qui a été «copié-collé» année après année au lieu d’être mis à jour. Un jour après sa publication sur le site de l’OMS, le document sera pourtant retiré.