L’essentiel

En fin de journée mercredi, l’Organisation mondiale de la santé a décrété l’état de «pandémie» concernant le Covid-19. Ce statut n’a pas d’effet concret mais signale que l’étendue de la maladie est élargie.

Au total, plus de 119 000 cas de contamination ont été recensés dans plus de 110 pays et territoires, causant la mort de 4351 personnes, selon le bilan établi par l’AFP.

Le Covid-19 a poursuivi sa propagation en Suisse avec quatre décès recensés et 154 nouveaux cas confirmés. On compte désormais 645 cas positifs dont 32 sont encore en cours d’analyse. Le canton de Schaffhouse a signalé son premier cas.

Les autorités fédérales et cantonales ont annoncé des mesures pour soutenir l’économie et endiguer l’épidémie.

Lire notre résumé de la journée d’hier: Cours suspendus, Saint-Pierre fermée aux touristes, près de 500 cas en Suisse: les nouvelles du 10 mars


■ L’épidémie de Covid-19 est considérée par l’OMS comme une «pandémie»

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mercredi que l’épidémie du Covid-19, qui a contaminé plus de 110 000 personnes dans le monde depuis fin décembre, pouvait être considérée comme une «pandémie». «Nous avons estimé que le Covid-19 peut être caractérisé comme une pandémie», a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse à Genève.


■ L’Etat d’urgence déclaré au Tessin

Le Conseil d’Etat tessinois a déclaré l’Etat d’urgence sur tout le territoire jusqu’au 29 mars. Plusieurs nouvelles mesures entrent en vigueur pour ralentir la diffusion de l’épidémie, dont la fermeture de toutes les écoles post-obligatoires. Daniel Koch, chef de la division des maladies transmissibles de l’OFSP a passé la journée au Tessin avec le Conseil d’Etat et le médecin cantonal.

Lire aussi: La recherche en ordre de marche contre le coronavirus


■ La réunion ministérielle du G7 sera en téléconférence

La réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 prévue ce mois-ci à Pittsburgh se tiendra en téléconférence en raison du risque de propagation du coronavirus, ont annoncé les Etats-Unis mercredi. «Par souci de précaution, les Etats-Unis ont décidé d’organiser la réunion ministérielle prévue prochainement virtuellement, par vidéo téléconférence», a indiqué la porte-parole du département d’Etat Morgan Ortagus.


■ Le prochain Congrès de la Fifa décalé à septembre 2020

Le 70e Congrès de la Fifa, prévu initialement le 5 juin 2020 à Addis-Abeba, se tiendra finalement le 18 septembre dans la capitale éthiopienne, un report lié aux précautions prises autour du coronavirus, a annoncé mercredi l’instance de gouvernance mondiale du football. De la même manière, la réunion du Conseil de la Fifa fixée le 20 mars sera reprogrammée en juin ou juillet 2020, «soit depuis le siège à Zurich, soit par vidéoconférence», est-il précisé.


■ Le canton de Genève prend des mesures drastiques

Le Conseil d’Etat, allant au-delà des mesures prises par la Confédération, a décidé d’interdire les manifestations publiques ou privées regroupant plus de 100 personnes. L’interdiction genevoise ne concerne pas les cinémas, concerts ou spectacles où les personnes sont assises et respectent une distance sociale suffisante de 1,80 mètre entre elles. «Un siège sur deux peut être laissé vide», a précisé mercredi le conseiller d’Etat Mauro Poggia, en charge de la Santé. Toute activité annexe, comme une buvette ou un apéritif où des personnes circulent, est interdite.

Toutes les manifestations qui compteront entre 100 et 1000 participants doivent être obligatoirement annoncées au service du médecin cantonal. Celui-ci pourra fixer des conditions complémentaires voire en interdire la tenue si les garanties sont jugées insuffisantes. La Confédération interdit les rassemblements de plus de 1000 personnes.


■ Le Royaume-Uni et le Canada viennent en aide à leurs économies

Le Royaume-Uni et le Canada ont débloqué des fonds pour soutenir leurs économies respectives. Lors de la présentation du premier budget post-Brexit, le ministre de l’Economie britannique, Rishi Sunak, a dévoilé un plan d’aide de 30 milliards de livres «pour protéger les Britanniques, les emplois et les entreprises». Dans le détail, 7 milliards aideront les travailleurs indépendants et les PME, qui sont les plus menacées par les conséquences économiques de l’épidémie, 5 milliards le système de santé, qui s’ajoutent à 18 milliards d’autres mesures pour soutenir l’économie, qui a déjà souffert de l’ombre du Brexit.

De son côté, le Premier ministre canadien a annoncé mercredi la création d’un fonds d’un milliard de dollars canadiens (680 millions de francs suisses) pour soutenir l’économie canadienne face à l’épidémie de coronavirus. Ce fonds «apportera un financement aux provinces et aux territoires pour les aider à se préparer à toute éventualité et pour atténuer les risques pour les Canadiens», a dit Justin Trudeau lors d’une conférence de presse. Le fonds vise notamment à renforcer les systèmes de santé des provinces canadiennes, et à aider financièrement les Canadiens forcés de se mettre en isolement à cause du coronavirus.


■ Quatrième décès en Suisse

Le coronavirus a fait un quatrième mort en Suisse. Un quinquagénaire souffrant de maladies chroniques a succombé au Covid-19 à l’hôpital Bruderholz de Binningen (BL). Il aurait été infecté lors du rassemblement d’une Eglise évangélique à Mulhouse (France). Le patient était hospitalisé depuis le 3 mars en raison d’une pneumonie. Il s’agit du quatrième décès en Suisse lié au coronavirus et du deuxième de ce type dans le canton de Bâle-Campagne.


■ Remise du Prix du cinéma suisse annulée

En raison de la propagation du coronavirus, l’Office fédéral de la culture (OFC) a décidé d’annuler la cérémonie de remise du Prix du cinéma suisse 2020. Elle devait avoir lieu le vendredi 27 mars à Zurich. L’OFC a pris cette décision avec ses partenaires, la SSR SRG et l’Association «Quartz» à Genève et Zurich, annonce-t-il mercredi dans un communiqué.

Les noms des lauréates et des lauréats du Prix du cinéma suisse 2020 seront rendus publics par l’OFC le lundi 23 mars. Les prix seront remis en août, lors d’une cérémonie organisée dans le cadre du Festival du film de Locarno. La «Semaine des nominés», prévue du 23 au 29 mars, est également annulée. Elle accompagne habituellement la remise des prix en donnant au public l’occasion d’entrer directement en dialogue avec les cinéastes.


■ Le bilan en Suisse passe à 613 cas

L’OFSP a publié ce midi son nouveau rapport de situation sur Covid-19 en Suisse. A 11h30, 645 cas avaient été testés positifs dont trois dans la Principauté de Liechtenstein. 613 cas ont été confirmés et 32 autres sont encore en cours d’analyse, après un premier résultat positif. On compte donc 154 cas confirmés de plus qu’hier à 9h30.

On compte désormais:

  • 138 cas dans le canton du Tessin
  • 109 dans le canton de Vaud
  • 76 dans le canton de Genève

 

Etat au mercredi 11 mars à 13h00. Le total inclut les infections qui ont été confirmées par un laboratoire cantonal, mais n’ont pas encore été contrôlées par un second laboratoire.


■ Les CFF réduisent leur offre vers l’Italie, Swiss suspend ses vols

Dans un communiqué, les CFF indiquent réduire leur offre de transport vers la péninsule. Depuis mercredi, les trains directs reliant la Suisse à Venise s’arrêtent à Milan. A partir de jeudi, d’autres liaisons entre la Suisse et l’Italie seront raccourcies. Les trains s’arrêteront à Chiasso ou Brigue. Ces mesures sont en vigueur jusqu’au 5 avril.

La compagnie aérienne Swiss suspend tous les vols à destination et en provenance d’Italie jusqu’au début du mois d’avril. Elle procède aussi à des ajustements sur d’autres liaisons vers la France, l’Allemagne, l’Egypte et les Etats-Unis. La filiale de Lufthansa justifie sa décision par «des raisons commerciales», «compte tenu de l’impact du coronavirus sur les réservations», selon le communiqué publié mercredi.

Concernant l’Italie, la suspension temporaire touche près de 90 vols hebdomadaires de Zurich vers Milan, Rome, Venise, Florence, Naples et Brindisi. Le programme de vols vers la péninsule avait déjà été réduit la semaine dernière.


■ Une réunion scientifique sur le coronavirus annulée à cause… du coronavirus

Les organisateurs du Nido2020 ont décidé, lundi 9 mars, de reporter à 2021 la réunion officielle du Symposium international sur les nidovirus. La conférence, qui n’a lieu que tous les trois ans, devait se tenir du 10 au 14 mai aux Pays-Bas.


■ Une ministre déléguée à la Santé britannique contaminée

Une ministre déléguée au secrétariat d’Etat britannique à la Santé, Nadine Dorries, 62 ans, a été contaminée par le coronavirus. Selon le Times, elle a «rencontré des centaines de gens au parlement [britannique] la semaine dernière et assisté à une réception au 10 Downing Street avec Boris Johnson». Le Telegraph rapporte cependant que le premier ministre n’a pas eu de contact rapproché avec la ministre et qu’il ne présente pas de symptômes. Nadine Dorries, qui a participé ces dernières semaines à l’élaboration de la règlementation conçue pour endiguer l’épidémie, est la première membre de la classe politique britannique diagnostiquée avec la maladie (Covid-19).


■ Nouvelles mesures de la Confédération

Lors d’une conférence de presse, les autorités ont annoncé que les entreprises pourront utiliser plus rapidement le chômage partiel à cause du coronavirus. Le délai pour déposer des demandes de réduction de l’horaire de travail a été réduit de dix jours à trois jours. Les autorités étudient une solution de cautionnement pour aider les entreprises à faire face à leur crise de liquidité.

De plus, les points de passage entre l’Italie et la Suisse sont réduits avec effet immédiat. Les frontières restent ouvertes pour les travailleurs frontaliers, mais neuf postes frontières secondaires ont été fermés. Cette mesure vise à mieux remplir le mandat de contrôle de la Suisse des décrets italiens. Le but n’est pas de fermer le passage, mais de mieux surveiller les allées et venues, a précisé à la presse Christian Bock, directeur de l’Administration fédérale des douanes.

Les points de passage fermés sont ceux de Pedrinate, Ponte Faloppia, Marcetto, San Pietro di Stabio, Ligornetto Cantinetta, Arzo, Ponte Cremenaga, Cassinone, Indeminime.


■ Pékin impose une quarantaine à tous les visiteurs étrangers

Toutes les personnes arrivant à Pékin de l’étranger seront désormais placées en quarantaine de 14 jours, a annoncé mercredi la mairie, au moment où le nombre de cas importés de coronavirus augmente dans la capitale chinoise.

Outre les personnes arrivant de pays gravement touchés par le virus, déjà soumises à quarantaine, tout passager en provenance de n’importe quel pays étranger devra désormais être placé «en observation à domicile ou dans un lieu prévu à cet effet», a indiqué lors d’une conférence de presse un responsable de la ville, Zhang Qiang.


■ Les Vert’libéraux annulent leur assemblée des délégués

Le parti a décidé de suivre les mesures et les recommandations du Conseil fédéral et des autorités publiques et a pris la décision d’annuler l’assemblée des délégués prévue le 28 mars à Aarau.


■ Premier cas de Covid-19 dans le canton de Nidwald

Les autorités nidwaldiennes ont annoncé leurs quatre premiers cas de coronavirus. Les personnes testées positives ont entre 31 et 60 ans. Leur diagnostic doit encore être confirmé par le laboratoire de référence. Trois d’entre elles ont un lien de parenté.

Les trois patients appartenant à la même famille sont un homme de 60 ans, un homme de 31 ans et une femme de 32 ans, indique mercredi la Chancellerie d’Etat nidwaldienne. Le sexagénaire est hospitalisé, alors que les deux trentenaires se trouvent confinés à domicile. Le quatrième malade est une femme de 37 ans sans lien de parenté avec les trois autres. Elle doit également rester chez elle.

Les personnes entrées en contact rapproché avec les quatre patients ont été informées et mises en quarantaine. On ignore pour l’instant où les malades en question se sont infectés. Le coronavirus touche désormais 23 des 26 cantons. Seuls Obwald, Uri et Appenzell Rhodes-Intérieures n’ont pas annoncé de cas jusqu’à présent.


■ L’Université de Lausanne maintient ses cours

Un professeur de l’Unil s’inquiète publiquement sur Twitter de la situation au sein de l’université qui contrairement à l’EPFL n’a pas annoncé d’annulation de cours.


■ Plusieurs manifestations publiques annulées en Suisse

La Direction du Conservatoire populaire de Genève a annulé toutes les manifestations publiques prévues jusqu’au 23 mars mais maintient pour l’instant les cours (collectifs et individuels) dispensés. Le Salon Immobilier Neuchâtelois, prévu du 29 avril au 3 mai, aux Patinoires du Littoral à Neuchâtel n’ouvrira finalement pas ses portes. Cette année devait marquer le dixième anniversaire du salon.

Les autorités cantonales genevoises ont interdit la tenue du Festival Voix de Fête, «estimant que ce type de rassemblements étaient devenus en quelques jours un multiplicateur notoire de la propagation du Covid-19», selon le communiqué des organisateurs. La 22e édition de Voix de Fête devait se tenir du 16 au 22 mars.


■ La Banque d’Angleterre annonce une baisse surprise des taux suivie par l’Islande

La Banque d’Angleterre (BoE) a annoncé une baisse surprise de ses taux à 0,25% afin d’aider l’économie britannique à faire face à l’épidémie de coronavirus, une décision qui intervient quelques heures avant la présentation du budget par le gouvernement.

L’institution indique, dans un communiqué, avoir décidé, à l’issue d’une réunion d’urgence, une baisse drastique de ses taux qui passent de 0,75% à 0,25%. Elle va en outre encourager les banques à prêter aux entreprises et aux ménages, estimant que «l’activité va probablement s’affaiblir significativement au Royaume-Uni dans les prochains mois».

La Banque centrale islandaise a annoncé abaisser son taux d’intérêt directeur d’un demi-point, à 2,25%, afin de stimuler la croissance.


■ Plus de 1000 cas recensés aux Etats-Unis

Le nombre de contaminations au nouveau coronavirus recensées aux Etats-Unis dépassait mardi les 1000 cas, selon l’université américaine Johns Hopkins, après que des experts sanitaires ont reproché aux autorités d’avoir minimisé la crise et d’avoir pris du retard dans la mise au point des tests de dépistage.

Au moins 28 personnes sont décédées du Covid-19 et 1001 ont été infectées, précise le site internet de Johns Hopkins, soit une importante hausse du précédent bilan de la veille qui se montait à 550 cas. Selon des épidémiologistes, cette hausse a été accentuée par des tests défectueux et le fait que les analyses aient ciblé à l’origine une trop petite portion de la population. Dans une étude parue lundi dans le Journal of the American Medical Association, des épidémiologistes des universités Johns Hopkins et Stanford ont rappelé que le seul test utilisé au début de l’épidémie était celui développé par les Centres américains de contrôle des maladies (CDC).


■ Un «fonds d’investissement» européen à 25 milliards d’euros

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé mardi soir qu’un «fonds d’investissement de réponse au coronavirus» sera prochainement créé. Il pourrait «rapidement atteindre 25 milliards d’euros» de force d’investissement.

La dirigeante allemande «proposera cette semaine au Conseil (Etats membres) et au Parlement de libérer 7,5 milliards de liquidités d’investissement», une somme qui est disponible «au titre des fonds structurels».

Ces fonds permettront ensuite de mobiliser plus largement les 25 milliards évoqués, au bénéfice «des PME», du marché de l’emploi, et plus largement des «parties les plus vulnérables de notre économie» qui souffre de la propagation du Covid-19, a-t-elle expliqué à l’issue d’une vidéoconférence avec les dirigeants des Vingt-Sept.


■ Des entreprises de Wuhan autorisées à redémarrer

Les entreprises peuvent progressivement reprendre leurs activités à Wuhan, la ville chinoise à l’épicentre de l’épidémie de coronavirus, ont indiqué les autorités.

Celles qui produisent ou fournissent des biens et services nécessaires à la vie quotidienne et aux soins médicaux peuvent reprendre sans délai, tandis que les autres devront obtenir une autorisation ou commencer plus tard, a annoncé le gouvernement provincial du Hubei (centre), dont dépend la ville.


■ Dans les pays nordiques, les confinés s’impatientent

«Le sentiment d’avoir vu tous les James Bond»: cloîtré chez ses parents depuis qu’il a été testé positif, Viktor Andersson tue le temps en regardant des films comme bon nombre d’autres Scandinaves pour qui le coronavirus se résume pour l’instant à une fastidieuse quarantaine.

Avec un millier de cas constatés, les pays nordiques n’échappent pas à l’épidémie qui domine depuis des semaines l’actualité planétaire, confine des populations entières, fait planer des risques de récession économique et affole les marchés financiers.


Nos points scientifiques