L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé ce lundi soir de relever son niveau d’alerte à 4, sur une échelle de 6. Le niveau 4 signifie «une montée en puissance significative» du risque de pandémie de la grippe porcine.

«Sur conseil du Comité d’urgence (de l’OMS), la directrice générale a décidé t que le niveau d’alerte passait de 3 à 4», a indiqué Keiji Fukuda, haut responsable de l’organisation, lors d’une conférence de presse téléphonique à Genève.

La décision de l’OMS intervient alors que se multiplient dans le monde le nombre de cas, suspects ou avérés, de grippe porcine, faisant craindre aux autorités sanitaires une épidémie d’ampleur mondiale.