Grande-Bretagne

A Londres, un incendie a ravagé le marché Camden Lock sans faire de blessés

Les flammes se sont répandues sur les trois étages de ce marché londonien très fréquenté par les touristes, dans la nuit de dimanche à lundi. L’incendie a été maîtrisé, ont annoncé les pompiers dans la matinée

La cause du départ de feu qui a ravagé dans la nuit le marché de Camden Lock, situé au nord-est de la capitale britannique, restait encore à déterminer lundi dans la matinée. Les pompiers ont annoncé sur Twitter que le feu a été maîtrisé. Il n’y a apparemment pas eu de victimes.

Les flammes ont endommagé les premiers, deuxième et troisième niveaux d’un des bâtiments du marché, qui abritait un certain nombre de boutiques, avait indiqué plus tôt la London Fire Brigade. Dix camions et plus de 70 pompiers ont été appelés sur les lieux pour tenter de maîtriser les flammes dans ce marché prisé des touristes le week-end. La brigade des sapeurs-pompiers a demandé à tous les habitants de se tenir éloignés du marché.

Grenfell encore dans les esprits

En 2008, le marché avait déjà connu un incendie majeur, qui avait provoqué sa fermeture pendant plusieurs mois. En 2014, un autre incendie avait entraîné l’évacuation de 600 personnes.

Le marché, implanté dans un ancien entrepôt industriel, est connu principalement pour ses stands d’artisanat. Des vêtements, des bijoux, des livres et de la nourriture sont aussi vendus dans de nombreux stands. Cet incendie survient moins d’un mois après celui qui a ravagé la tour Grenfell, un immeuble d’habitation de 24 étages, qui a fait au moins 80 morts.

Lire aussi: Londres brûle, les Londoniens s’enflamment

Publicité