Avec la poignée de main entre les présidents américain et russe Joe Biden et Vladimir Poutine sur le perron de la Villa La Grange à Genève le 16 juin dernier, on aurait pu se dire que ce face-à-face au plus haut niveau marquait le grand retour de la diplomatie traditionnelle. C’est aller un peu vite en besogne.

Lire aussi: Dans la Villa La Grange, au cœur de l’opération «Da, we can!»