Les Nations unies sont-elles un lobby pro-nucléaire? Dans un communiqué diffusé en août, la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (Unece), installée au Palais des Nations à Genève, est catégorique: le nucléaire est une énergie bas carbone qui a permis d’éviter des émissions de 74 gigatonnes de CO2 au cours des cinquante dernières années, soit l’équivalent des émissions de toute la planète pendant deux ans. Dans un rapport publié au même moment, «Technology Brief», l’Unece le souligne: «L’énergie nucléaire est […] un outil vital pour aider le monde à limiter avec succès l’impact du changement climatique. Les pays qui décident d’y recourir devront donc accélérer de manière considérable le déploiement de réacteurs (nucléaires) ces prochaines années pour empêcher la température du globe d’augmenter de plus de 2 degrés Celsius.»