Le vice-président américain Mike Pence a utilisé un compte de messagerie privée
pour gérer les affaires officielles alors qu'il était gouverneur de l'Indiana, a annoncé jeudi son équipe, confirmant une information de l'Indianapolis Star.

«Comme de précédents gouverneurs, pendant son mandat de gouverneur de l'Indiana, Mike Pence a gardé un compte de messagerie public et un compte de messagerie privée», ont déclaré les équipes du vice-président dans un communiqué. «Mike Pence avait pleinement respecté la législation de l’Indiana concernant l’utilisation d’emails.»

Selon le journal, Mike Pence a notamment utilisé cette messagerie pour discuter de questions confidentielles et relevant de la sécurité nationale. Or, le recours à un compte privé pose un problème de sécurité et de transparence. Ce compte a d'ailleurs été piraté l'été dernier, stipule le quotidien.

Toute comparaison jugée « absurde »

Après le piratage de sa messagerie privée en juin, par le biais d'un courriel d'arnaque demandant de l'argent, le gouverneur a installé un nouveau compte AOL, rapporte l'Indianapolis Star. La loi de l'Etat n'interdit pas aux responsables publics d'utiliser des comptes personnels de messagerie.

Pendant la campagne présidentielle, Mike Pence avait critiqué la candidate démocrate Hillary Clinton pour son usage d'une messagerie privée alors qu'elle était secrétaire d'Etat. Il avait jugé qu'elle avait alors mis en danger la sécurité nationale.

Lire aussi: Le FBI rouvre l’affaire des e-mails d’Hillary Clinton

Le porte-parole du vice-président a jugé toute comparaison « absurde » sachant qu’il n’y avait pas d’équivalence entre les informations à la disposition d’un gouverneur et celles aux mains du chef de la diplomatie américaine.