«Le déploiement a commencé tôt ce matin à Incirlik,» sur la base aérienne turque de l’Otan, a annoncé samedi Peter Woodmansee, chef des opérations de déploiement de missiles du commandement de l’armée américaine en Europe.

«Plusieurs appareils ont atterri très tôt ce matin en même temps qu’un premier détachement de la défense aérienne (3-2 Air Defense Artiller – ADA), l’unité Patriot», a-t-il précisé.

Vendredi des militaires et des équipements américains sont arrivés sur la base d’Incirlik (sud-est) pour assurer le déploiement des batteries de missiles Patriot de l’Otan demandé par Ankara.

Quelque 400 soldats américains et des équipements supplémentaires seront acheminés par avion dans les prochains jours et d’autres équipements seront acheminés par voie maritime et arriveront plus tard en janvier, avait précisé vendredi le commandement de l’armée américaine en Europe basé en Allemagne

Les Américains seront basés à Gaziantep, à 50 kilomètres du nord de la Syrie.

«Les 23 membres de l’équipe de Gaziantep préparent actuellement le terrain […] en accord avec les autorités turques avant l’installation des batteries de tir des Patriot à Gaziantep», a ajouté Peter Woodmansee, expliquant qu’il s’agit pour l’instant d’installer bâtiments, logistique, communications, sécurité et de tous les aspects de protection des populations «dans et autour de Gaziantep».

L’Allemagne, les Pays-Bas et les Etats-Unis sont impliqués dans cette mission présentée comme «purement défensive», destinée à protéger le pays membre de l’Otan, d’éventuelles menaces syriennes.

Les Allemands seront basés à Kahramanaras, à une centaine de kilomètres de la frontière nord de la Syrie et les Néerlandais à Adana, à environ 100 km de la frontière ouest de la Syrie.

Les deux batteries de missiles Patriot néerlandaises commenceront à être acheminées lundi depuis le sud-est des Pays-Bas. Elles seront acheminées par bateau depuis le port d’Eemshaven (nord-est des Pays-Bas) pour une arrivée prévue en Turquie le 22 janvier, a annoncé le ministère néerlandais de la Défense.

Les deux batteries allemandes partiront mardi soir depuis le port de Lübeck-Travemünde (nord) et doivent arriver en Turquie le 21 janvier.

Des Patriot avaient déjà été déployés à deux reprises pour protéger le territoire turc, en 1991 pendant la guerre du Golfe puis en 2003 lors de la guerre contre l’Irak.